Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine

We Are Here : Une Exposition d'Art Urbain au Petit Palais à Paris


Jusqu'au 17 novembre 2024, le Petit Palais de Paris accueille des œuvres variées de Street Art, nichées parmi les colletions permanentes. Une manière originale et intéressante de visiter le musée.


| Publié le Jeudi 13 Juin 2024 | |

La salle Concorde, la salle principale de l'exposition, réunit plusieurs tableaux de street art © Le Petit Palais
La salle Concorde, la salle principale de l'exposition, réunit plusieurs tableaux de street art © Le Petit Palais
Envie de découvrir le Petit Palais sous un nouveau jour ? Depuis son inauguration, le Petit Palais, dans le 8ème arrondissement, est un joyau de l'architecture et de l'art à Paris, abritant des œuvres classiques allant de la peinture aux sculptures. Cependant, l'exposition We Are Here, présente jusqu’au 17 novembre 2024, bouscule les conventions en introduisant l'art urbain au sein de ses collections traditionnelles. Cette initiative, gratuite et ouverte à tous, vise à créer un dialogue inédit entre l'art classique et moderne, et elle ne manque pas d'attirer l'attention des visiteurs.

Paris a toujours été considérée comme avant-gardiste dans l’art. Le mouvement du street art n'échappe pas à la règle, plusieurs quartiers de la capitale mettent en avant cet art, comme dans le quartier de Belleville ou le 13ème arrondissement. Avec cette exposition qui célèbre le street art, la ville renoue avec son origine et réaffirme son rôle de précurseur de la création. Elle montre le caractère intemporel de cette forme artistique qui se réinvente sans cesse, s'affranchissant des contraintes. We Are Here met en avant la diversité des œuvres et le pouvoir qu’elles ont à dialoguer avec d’autres chefs-d'œuvre, essayant de diminuer les idées préconçues que les personnes peuvent avoir sur le street art.

Découvrir le Petit Palais sous un Nouveau Jour

Les œuvres de Street Art se mélangent presque naturellement à celles de l'exposition temporaire © Le Petit Palais
Les œuvres de Street Art se mélangent presque naturellement à celles de l'exposition temporaire © Le Petit Palais
Dès l'entrée, les visiteurs remarquent la présence de street art, mais de manière subtile. We Are Here se distingue par son approche intégrée. Loin d'être confinées à une section spécifique, les œuvres urbaines se mêlent aux pièces classiques, créant un jeu de contrastes et de complémentarités. Une bombe de spray utilisée pour faire des graffitis, présentée avec le nom de l'exposition, accueille les visiteurs. Dès lors, plusieurs œuvres sont nichées discrètement parmi les sculptures et peintures anciennes. Pour les visiteurs moins observateurs, ces œuvres modernes pourraient presque passer inaperçues, tellement elles sont naturellement glissées dans le décor. Cette cohabitation est signalée uniquement par de petites étiquettes explicatives. 

Une Fusion Inattendue et Subtile

Les oeuvres de l'exposition interrogent les visiteurs qui prennent beaucoup de photos © Le Petit Palais
Les oeuvres de l'exposition interrogent les visiteurs qui prennent beaucoup de photos © Le Petit Palais
L'effet de surprise est palpable. Les œuvres contemporaines, souvent humoristiques ou politiquement engagées, semblent impressionner les visiteurs. Les réactions des personnes varient largement. Certains trouvent cette juxtaposition rafraîchissante et innovante, apportant une nouvelle lumière aux œuvres classiques quelque peu ternies par le temps. D'autres, plus attachés à la tradition, expriment leur désapprobation, comme cette exclamation face à une statue de marbre représentant la reine d'Angleterre Elizabeth II tirant la langue : "Je trouve cela irrespectueux. On peut rire de tout, mais tout de même."

Cette diversité de réactions souligne l'un des objectifs principaux de l'exposition : remettre en question les frontières entre le sérieux et le ludique, et démocratiser l'accès à l'art en le rendant plus accessible et engageant. Ces œuvres modernes suscitent des discussions et des sourires, incitant les visiteurs à interagir de manière plus spontanée avec l'art. Mais une chose est sûre : elles semblent devenir les attractions principales de l'exposition, les visiteurs formant de petites files d'attente pour les photographier. Ainsi l'impact de We Are Here est indéniable. Les visiteurs prennent plus de photos de ces œuvres modernes que des pièces traditionnelles.

Un Parcours Pensé et Structuré

Les œuvres ne sont pas placé aléatoirement. Dans la salle consacrée aux œuvres sur la République, 5 peintures de Street art s'y mêlent et traitent du même sujet de leur façon © Le Petit Palais
Les œuvres ne sont pas placé aléatoirement. Dans la salle consacrée aux œuvres sur la République, 5 peintures de Street art s'y mêlent et traitent du même sujet de leur façon © Le Petit Palais

Le placement des œuvres est loin d'être aléatoire. Chaque salle du premier étage du Petit Palais a été soigneusement réaménagée pour accueillir ces intrus modernes. Par exemple, dans la section dédiée à la Révolution française, la peinture Aux armes et ceatera de El Seed, l'œuvre Liberté, Égalité, Fraternité de Shepard Fairey, ou encore la toile Down with the King de Conor Harrington créent un lien visuel et thématique avec les œuvres historiques. Le drapeau tricolore, la devise française ou la Marianne deviennent matière artistique pour le street art. Les artistes réinventent à leur manière les valeurs de la République à l’heure actuelle. Cette juxtaposition invite les visiteurs à réfléchir sur l'évolution des symboles et des idées à travers les époques, notamment la célébration de la République.

Le clou du spectacle se trouve dans la salle Concorde consacrée au street art. Dedans, plus de 60 artistes venant de toute la planète se côtoient. L'abondance des œuvres urbaines présentes à la chaîne sur tous les murs, du sol au plafond, et leurs couleurs vives créent une atmosphère dynamique et joyeuse. Impossible de savoir où poser son regard. Les enfants, en particulier, sont captivés par cette explosion de couleurs et de formes, tandis que les touristes ne manquent pas de capturer leurs œuvres préférées avec leurs appareils photo.

Au total, c’est plus de 200 œuvres variées telles que des peintures, du collage, des sculptures, de la mosaïque… qui sont présentées. On retrouve des artistes majeurs du mouvement street art comme Shepard Fairey, Invader, D*Face, Seth, Cleon Peterson, Hush, Swoon, Vhils, Inti, Add Fuel et Conor Harrington, en plus des statues et tableaux plus classiques. En fusionnant de manière subtile et presque clandestine l'art urbain avec les œuvres classiques, l'exposition réussit à redéfinir notre perception de l'art. Elle nous pousse à considérer l'évolution des formes artistiques et à apprécier les dialogues inédits entre passé et présent. Une expérience à ne pas manquer pour découvrir le Petit Palais sous un autre angle.

 


Exposition We Are Here : informations pratiques


Notez



Dans la rubrique Culture :
< >

Vendredi 7 Juin 2024 - 18:22 La Japan Expo 2024 : une 23e édition attendue


Emma Pauchont
Bonjour, je suis Emma, une rédactrice et reporter passionnée de chez Move-On Magazine. En parallèle... En savoir plus sur cet auteur


   < PDF version Papier < PDF version Papier      

Nouveau commentaire :

Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Danse | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Je reste informé !

Recherche par mots-clés




L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Lien Facebook MoveOnMagazineLien Facebook MoveOnMagazine SportLien Facebook MoveOnMagazine CorporateLien Facebook MoveOnMagazine Nocturne Lien Twitter MoveOn MagazineLien Instagram MoveOn Magazine






Nos Reportages Photos Cuturel
220722-004558- TML 2022- DSC_7113- JJ
1- Musilac Festival 2022 @DamienTiberio
victor-marc-7253
1-OpenDeFranceDeSkateBoard-MetzTessy-Juillet2022©DamienTiberio
Eliot Nochez, le goût du défi ©DR
Le marché de noël2021 à Annecy, aux chalets Le Chérubin et Bieronomy.com
affichage-hopital-