Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Soirée IPAC Entreprise, entre perception et réalité


Le groupe IPAC d’Annecy reçoit et soigne son image


| Rédigé le Vendredi 20 Mai 2016 |

Alexandre HAMELIN, Gaylord PEDRETTI, Michel CALLOT, Julie ARBEIT, Bertrand GILLE, Jean-Luc RIGAUT
Alexandre HAMELIN, Gaylord PEDRETTI, Michel CALLOT, Julie ARBEIT, Bertrand GILLE, Jean-Luc RIGAUT
Mercredi 18 mai, l’IPAC et son directeur Michel Callot recevaient à l’Espace 55 d’Epagny personnalités, chefs d’entreprises et medias autour d’un thème qui s’impose actuellement : gestion de l’image entre perception et la réalité
 
Julie Arbeit, Directrice de communication et de développement du groupe IPAC, organisatrice de cette soirée avait eu la judicieuse idée de réunir Bertrand Gille, médaillé olympique, champion de monde….de handball , aujourd’hui responsable développement du CSH (Chambéry Savoie Handball), Gaylord Pedretti qui dirige l’agence Like That (High Five Festival, Rock on Snow Board Tour…) et Jean-Luc Rigaut, double champion du monde de descente en canoë et maire d’Annecy, président de la C2A

Association très pertinente puisqu’elle rassemblait des générations différentes, des personnalités impliquées dans la vie publique, l’événementiel, le sport ,des domaines où l’image de soi et de son action est déterminante.

Constat commun : la gestion d’une image ne peut fonctionner que si elle est l’expression de vraies valeurs, d’une authenticité propre à fédérer des forces autour d’un projet moteur et à pérenniser l’ensemble.



Jean-Luc Rigaut souligne l’importance d’avoir une gestion de son image sur les réseaux sociaux en adéquation le long terme d’un projet, comme l’exige le rôle d’un élu. Bertrand Gille déclare 
"J’ai la chance de pouvoir m’atteler à plein de projets. Je suis un touche à tout curieux de plein d’aventures différentes."
Malgré cette boulimie Bertrand Gille donne l’image d’un homme solide, réfléchi, posé (ce qui est la moindre des choses pour un ancien pivot de l’équipe de France, dont les appuis au sol devaient être solides). Quant à Gaylord Pedretti, il avoue
"La société me voit comme un branleur, j’en joue. Enfant, j’étais rêveur, maintenant je réalise mes rêves d’enfant."
Chemise à fleurs, baskets aux pieds, Gaylord prouve que la fantaisie et l’humour (Pensez au nom de son agence) peuvent être les moteurs à la fois de la créativité et de l’efficacité.

Un moment agréable et intéressant, donc réussi. Une intervention séduisante, cohérente, pertinente qui illustre à la perfection cette pensée de  André Jacques
"L’humour est ce qui permet  de se dégager, de faire un pas de côté. Ça ne change pas le monde, si ce n’est que ça change le regard qu’on a sur le monde et, de ce point de vue, ça change beaucoup de choses. Et puis, c’est la pointe de plaisir qui vient s’ajouter à la pensée."
Notez






Nouveau commentaire :

À découvrir ! | Culture | Sport | Corporate | Nocturne



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !