Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Restaurer des œuvres d’art €

| Publié le Jeudi 1 Août 2019 | |


Restaurer des œuvres d’art
Lors de notre passage au château de Montrottier, nous avons eu la chance de bavarder avec ces deux restauratrices opérant sur une très belle Pietà en bois du 15ème siècle.
 
La discussion (à trois voix) s’engage sur les couleurs d’origine, les matériaux qui les composaient, le rendu de la carnation aujourd’hui disparu.

Les deux restauratrices se dirigent vers un « dégagement » qui constitue à clarifier les teintes, avec seulement quelques retouches, à clarifier avec des couleurs réversibles donc dans le respect de l’œuvre ce qui a été encrassé par le temps ou blanchi et à harmoniser l’ensemble afin d’éviter les contrastes trop marqués.
 
Qui décide de l’esprit de la restauration ? Il est adapté à chaque pièce.
Ça dépend en priorité de l’œuvre, de son histoire. On ne va pas forcément aller chercher très loin s’il s’agit d’une œuvre qui a été entièrement décapée et qui présente des surfaces très traumatisées.
Concernant cette Pietà, nos observations montrent que la couleur bleue assez récente est une reprise d’un bleu plus ancien et qu’elle est fidèle à l’original. Nous nous trouvons dans une iconographie très classique.

Tous ces éléments se rejoignent, ceux d’ordre technique que nous observons à travers ces couches picturales, ces repeints blancs qui perturbent la lecture et dont nous allons préconiser le retrait. Nous nous orientons vers ce qui existait à l’origine mais qui est très lacunaire. Il est donc inutile de se montrer très interventionniste et d’engager un budget inadapté.

Et une restauration dans le style Andy Warhol ?
Repeindre entièrement en fluo ? (rires). Oui, mais ça s’appelle de l’art contemporain !
Il y a donc les éléments techniques que j’évoquais ; il faut y ajouter les éléments historiques et le coût qui peut être engagé pour la restauration. Pour des œuvres majeures, pour une découverte exceptionnelle, l’enjeu vaut de passer par un mécénat, pour d’autres cas il faut rester plus modeste.

Pour cette Pietà nous avons un devis d’étude de 4 jours. J’étais passée établir un devis l’année dernière. Il est passé par une commission des musées qui doit valider les choix faits à propos de l’œuvre et ensuite on engage le travail.

Même si cette Pietà date du 15ème siècle et qu’elle a tout son temps, le parcours administratif nécessite un an, un an et demi.
 
Restaurer des œuvres d’art
Rédigé le Jeudi 1 Août 2019

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !















Nos Reportages Photos
Derniers Connectés
Alhambra GENÈVE
RRP COMMUNICATION
Rémy WALTER
Théâtre DES COLLINES
Claude RIABTCHOUK
Concerts A.S.M.V
Renoir THÉÂTRE
Terra Natura LES AMIS DU VIEUX SEYNOD
OCA OFFICE DE LA CULTURE ET DE L'ANIMATION
Nâves MAISON DE LA MONTAGNE
C. MJC TEPPES
Nacha DE WINNE
Loic BOICHOT
Anouk DAUDIN