Connectez-vous S'inscrire

Debout dans les cordages


Un souffle de grand large et de libération avec musique et poésie
Le 6 février 2020 Quai des Arts Rumilly


| Publié le Mardi 4 Février 2020 | |

Marc Nammour, Serge Teyssot-Gay et Cyril Bilbeaud servent Césaire et font vivre « Cahier d’un retour au pays natal. »
 
 
Marc, vous qui êtes un rappeur, vous devez aimer l’improvisation ?
Je l’ai pratiquée il y a longtemps. J’ai perdu cette mécanique parce que j’écris maintenant mes mots, c’est ce qui m’intéresse ; j’ai perdu les automatismes de l’improvisation.

Puisque qu’on parle de mots, avec « Debout dans les cordages », vous présentez un sacré texte !
Un monument ! J’ai cette lourde tâche sur les épaules. Honneur à la poésie césairienne !

L’œuvre de Césaire est un cahier. « Cahier d’un retour au pays natal ». Pas un essai ou autre chose.
Pour moi, c’est un poème fleuve. Césaire a dû l’appeler cahier parce ce que c’est lié à la manière dont il l’a créé, sous forme d’un amas de pensées animé par une même thématique. C’est une pensée qui prend le temps de se dérouler et dans laquelle rien n’est à jeter. Ce poème est tellement juste qu’on ne peut qu’être ému à sa lecture.
Même si je connais beaucoup de passages par cœur, on le présente sous forme de lecture. C’est intéressant scéniquement parce que chaque feuille qui tombe ou qui passe rythme le spectacle. Chacune est crachée, à la suivante !

On avance dans le cahier et avec lui.
Oui, j’aime ce rapport à la feuille.

Ce qui ressort chez les défenseurs de la négritude, c’est la fraternité. Sans elle, la liberté et l’égalité ne fonctionnent pas.
Ce texte est avant tout un cri d’émancipation qui est adressé à toutes les masses laborieuses. Aimé Césaire, dans ce texte en tout cas, dépasse la couleur de peau et s’adresse à toutes les masses opprimées pour leur dire simplement « Debout ! », « Debout et libres ! » « Refusons tout processus d’exploitation, de réduction, voyons plus loin que ce qu’on a programmé pour nous. »
 

C’est un chant pratiquement éternel qui colle aussi à l’actualité.
C’est le sens qu’on y a mis en débutant ce projet il y a six ans, avec un souci d’éducation populaire. On voulait réactualiser ce texte créé dans les années 30, très peu modifié par la suite et qui résonne très fort aujourd’hui.
On a besoin de ce genre de parole, d’y revenir ou bien de le découvrir ou de le redécouvrir de manière incarnée et en musique : les mots ont une autre portée. La poésie orale est la plus forte, à mon avis. On entend toute la musique de la langue, le jeu des sonorités et l’émotion passe pour vous sauter à la figure.

Vous revenez aux sources puisque la poésie a longtemps été chantée.
C’est comme ça que je considère le rap, une expression poétique contemporaine en musique. Il m’a donné l’amour des mots et je continue dans cette tradition en allant dans d’autres domaines que le rap.

Le rap comme entrée dans la poésie, c’est parfait !
RAP signifie rythm and poetry ! La poésie en rythme. C’est aussi l’expression poétique des quartiers populaires, ce qui me touche encore plus. On peut s’exprimer même si on n’a pas fait de grandes études ou du solfège. Le rap est la voix des sans voix.

Césaire, Senghor ont été des intellectuels noirs mais aussi des hommes d’action, des élus.
Oui. Il est louable qu’ils ne s’en soient pas tenus uniquement à une expression artistique ou intellectuelle et qu’ils soient allés sur le terrain politique, qu’ils se soient mêlés de la vie de la cité, même si je préfère le poète chez Césaire, et bien qu’il ait écrit des textes politiques très forts, comme sa lettre de démission du parti communiste. La frontière infime entre poétique et politique m’intéresse tout particulièrement. C’est là que je place l’art. Un auteur ne doit pas être décontextualisé de son époque. Un artiste doit déconstruire le processus de nivellement par le bas, de facilité et de grossièreté.

Vive la poésie !

 

Notez



Paul Rassat
Contributeur Ambassadeur chez Move-On Magazine. En savoir plus sur cet auteur


   < PDF version Papier < PDF version Papier      

Nouveau commentaire :

Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Danse | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés



Les News Fraîches !

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Lien Facebook MoveOnMagazineLien Facebook MoveOnMagazine SportLien Facebook MoveOnMagazine CorporateLien Facebook MoveOnMagazine Nocturne Lien Twitter MoveOn MagazineLien Instagram MoveOn Magazine







Nos Reportages Photos Cuturel
Prêts pour la descente vers Tignes ? ©Paul Rassat
Galerie Confinement © Christophe Rassat
Chefs Rossignol © Jean-Marc Favre
Till Rabus © Paul Rassat
2019-09-15 - Contest - 183 ©David Favre
17 & 18 Juillet 2019 - Festival Gully ©David Favre
Orga / Festival de la Meuh Folle Avril 2019 ©David Favre