Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Uderzo rejoint Goscinny - Un scoop à propos d'Astérix


La disparition d’Uderzo parti rejoindre son complice Goscinny pour former à jamais un duo d’irréductibles comiques est l’occasion de révéler un secret bien gardé.


| Publié le Mardi 24 Mars 2020 | |

Astérix - Albert Uderzo, sept 2005 © Reuters / Yves Herman
Astérix - Albert Uderzo, sept 2005 © Reuters / Yves Herman
Le saviez-vous ? Astérix a d’abord été savoyard.

Goscinny avait pensé loger l’irréductible village gaulois en Haute Savoie, à Chamonix plus précisément. Il trouvait que le " x " final sonnait particulièrement bien, que les cimes environnantes donneraient du relief aux albums à venir, que l’esprit des Savoyards collait parfaitement avec celui de résistance que devaient afficher ses héros.
 

Nous aurions assisté à la chasse au dahu en place de la chasse au sanglier, aux festins de raclette, fondue et tartiflette qui n’apparaissent qu’épisodiquement dans Astérix chez les Helvètes

Las ! Goscinny décida d’aller se documenter sur place et apprit ainsi que le " x " final de Chamonix ne se prononçait pas. Patatras ! (le " s " final de patatras ne se prononce pas non plus) Astéri, Obéli, Panorami, Assurancetouri, Abraracourci auraient souffert d’une prononciation tronquée, peu harmonieuse, d’une absence de chute, et la chute est indispensable à la cohérence et à l’intérêt d’une histoire.
Goscinny rêvait tellement de s’appeler " Goscinnyx " !
 

On renonça donc à installer dans les Alpes le siège de toutes les histoires d’Astérix. Goscinny eut du mal à abandonner ce qui était devenu pour lui une " idée fixe ". Son entourage argumenta : le relief était peu propice aux plans larges montrant l’étendue des troupes de César… qui eut résidé dans les parages à longueur de temps, inventant une forme de camping peu compatible avec l’esprit d’aventure.
La mort dans l’âme, Goscinny finit par capituler.

Dommage ! Il est certain que nous aurions découvert bien des recettes typiquement savoyardes et que l’histoire locale se serait enrichie d’anecdotes toutes plus vraies les unes que les autres.
Obélix tombant dans un chaudron de fondue au fromage !

Il s’en est fallu d’un X pour changer tout le film !
 

Notez



Paul Rassat
Auteur, Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine. En savoir plus sur cet auteur


   < PDF version Papier < PDF version Papier      

Nouveau commentaire :

Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Danse | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Lien Facebook MoveOnMagazineLien Facebook MoveOnMagazine SportLien Facebook MoveOnMagazine CorporateLien Facebook MoveOnMagazine Nocturne Lien Twitter MoveOn MagazineLien Instagram MoveOn Magazine






Nos Reportages Photos Cuturel
Galerie Confinement © Christophe Rassat
Galerie Confinement © Christophe Rassat
Chefs Rossignol © Jean-Marc Favre
Till Rabus © Paul Rassat
2019-09-15 - Contest - 183 ©David Favre
17 & 18 Juillet 2019 - Festival Gully ©David Favre
Orga / Festival de la Meuh Folle Avril 2019 ©David Favre