Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Reportage sur le Salon des Artistes Amateurs à Seynod


Rencontres et convivialité autour de l’art au Cap Periaz qui a eu lieu ce le dimanche 9 février 2020


| Publié le Lundi 10 Février 2020 | |

F. Camusso à gauche, Joëlle Derippe au micro
F. Camusso à gauche, Joëlle Derippe au micro
Joëlle Derippe, élue de Seynod en charge de la culture et cheville ouvrière de cet événement rappelle qu’il se tient pour la 15°fois et qu’il est avant tout un lieu de rencontre qui rassure chacun(e) sur son talent grâce au regard des autres. Les passions rassemblent une fois de plus dans la convivialité. Plus de 80 exposants traduisent le succès de cette journée.

La présence de nombreux élus, le mot de Françoise Camusso soulignent l’intérêt de ce moment d’échange.
A se promener dans les salles d’exposition, on remarque essentiellement la diversité des approches artistiques, des techniques et des matériaux utilisés.
La récupération est à l’honneur, comme le montrent les réalisations de deux exposantes.
 
D’où vient le nom  « Plume d’Apy » ?
J’ai commencé à travailler les plumes. Il me fallait trouver un nom court, évocateur de mon travail, le nom  vient de là.
Et des plumes, on passe aux capsules de café.
Je suis dans une démarche locale, biologique. Je ramasse les plumes uniquement en Haute-Savoie. Les oiseaux muent deux fois par an, je récolte à ce moment-là.
Avec mes petits anges je reste dans la récup’ : le corps est une capsule, les ailes avec des sets de table que je n’utilise plus, la tête un bouton de porte.
Je suis partie de cette question : qu’est-ce que je peux faire avec ce que je mets à la poubelle ?
 
L’envol des vinyles de Simone Wanhout

D’ordinaire je fais des pastels. J’en avais assez. J’avais des vinyles à mettre à la déchetterie. J’ai vu que je pouvais les déformer, les couper. Ils prennent des formes surprenantes auxquelles je n’aurais pas pensé. Je suis partie de vinyles normaux pour les destroyer.
Envol de vinyles parce qu’il paraît que c’est la fin, mais ça reviendra, c’est comme la migration pour les oiseaux !

Reportage sur le Salon des Artistes Amateurs à Seynod




Notez



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Mars 2020 - 14:48 Annecy by day / Piaf, le retour

Dimanche 9 Février 2020 - 17:00 MeeO, Mon Ecole Extra-Ordinaire

Mardi 5 Novembre 2019 - 19:42 Du foie gras chez Christine Rassat


Paul Rassat
Auteur, Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine. En savoir plus sur cet auteur


   < PDF version Papier < PDF version Papier      

Nouveau commentaire :

Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Danse | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Lien Facebook MoveOnMagazineLien Facebook MoveOnMagazine SportLien Facebook MoveOnMagazine CorporateLien Facebook MoveOnMagazine Nocturne Lien Twitter MoveOn MagazineLien Instagram MoveOn Magazine






Nos Reportages Photos Cuturel
Galerie Confinement © Christophe Rassat
Chefs Rossignol © Jean-Marc Favre
Till Rabus © Paul Rassat
2019-09-15 - Contest - 183 ©David Favre
17 & 18 Juillet 2019 - Festival Gully ©David Favre
Orga / Festival de la Meuh Folle Avril 2019 ©David Favre
High Five Festival 2018- ©HHF