Connectez-vous S'inscrire

Entretien avec Salvador Garcia / Move On.


Salvador Garcia est le directeur de Bonlieu Scène Nationale. A l'approche de la réouverture du nouveau théâtre, Move On a recueilli pour vous, son ressenti.


| Rédigé le Mercredi 10 Septembre 2014 |

Salvador Garcia Crédit portrait : Fabien Franco
Salvador Garcia Crédit portrait : Fabien Franco

« Move On : Salvador Garcia, tout d’abord merci d’avoir accepté de nous consacrer un peu de votre temps alors que vous êtes en vacances. Le thème le plus important de Move On numéro 2 est Bonlieu Scène Nationale, que vous dirigez. Pourriez-vous nous expliquer quels paramètres, quels ingrédients vous prenez en compte pour réaliser une programmation satisfaisante et équilibrée sur toute une saison ?

     Bonlieu est ouvert à tous les publics, donc le maître mot de la programmation est la diversité, avec des spectacles grand public et rassembleurs, de grands concerts de jazz, de grands ballets, on accueille aussi le cirque Eloize, un grand cirque européen …Des spectacles actuels qui sont des références dans le monde de la création, du théâtre, de la danse, de la musique.
 

Move On : Pourquoi aller au spectacle alors que la télévision, les médias proposent tellement de divertissements ? Qu’en pensez-vous ?

     Malgré tous les médias, la salle de spectacle est le seul endroit où être ensemble, être étonnés ensemble. C’est mieux que de regarder seul son écran. L’un des moteurs de Bonlieu, c’est bien ça. On peut se retrouver à un millier de personnes à apprécier la même chose. C’est un peu le même principe que pour le football.
 

Move On : Il semble que le public a évolué au fil des années. Si vous partagez ce constat, comment l’expliquez-vous ?

     Dans un certain sens oui, le public a évolué. Bonlieu épouse son public, qui est celui du bassin annécien. L’épisode des haras a rajeuni le public. Celui qui suit Bonlieu depuis longtemps s’est formé en voyant de nombreuses œuvres, mais il y a dans le même temps de nouveaux spectateurs qui arrivent chaque année, un processus de rajeunissement ; ceci donne un mélange qui ressemble à la population du bassin annécien, avec des réactions dynamiques, naturelles. Avec le retour dans les salles de Bonlieu, plus imposantes, nous veillerons à préserver cet aspect naturel.
 

Move On : Notre magazine met aussi en avant la région de Genève. Pouvez-vous nous dire un mot de votre collaboration avec cette ville ?

     Il s’agit d’une collaboration effective depuis une quinzaine d’années. Nous produisons des artistes et des spectacles pour le festival de La Bâtie (Festival de Genève et Saint-Gervais Genève Le Théâtre) et accueillons en retour des productions genevoises grâce à un financement européen. Je voudrais aussi souligner notre collaboration avec Chambéry. »

Voilà de quoi satisfaire les aficionados, les nouveaux venus à Bonlieu, les lycéennes et lycéens et tous les autres. Que la saison 2014/2015 leur soit agréable et passionnante !

Propos recueillis par Paul Rassat

 

Notez

Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Octobre 2017 - 17:59 FAUSTUS 25 ? Françoise Maimone nous répond


        


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115

Revenir en Haut