Connectez-vous S'inscrire

Camille Ouï


Un hymne poétique à la vie et aux sens.


| Rédigé le Vendredi 2 Février 2018 |

Camille - Ouï
Camille - Ouï
Un mantra, une incantation qui fond les sens en un seul. Une synesthésie baudelairienne et rimbaldienne qui joue des sens et des mots.

Profondément poétique car unissant dans la même économie de moyens le rythme, les images et les sonorités d’où naît une esthétique fascinante.

 Je est une autre, « fontaine de lui »,  « fontaine de lait…» « ...les couleurs et les sons se répondent » et de cet album jaillit un hymne à la vie éminemment sensuel et érotique.

Ouï, Camille joue, à chanter, de son corps, de sa voix, des mots, avec nous, de nous : homme fontaine, femme piscine, eau, âme, sève et larmes.
Le lit redevient arbre de Brassens
« Et les vitres redeviennent sable
L’encre redevient oiseau
Les pupitres redeviennent arbres
La craie redevient falaise
Le porte-plume redevient oiseau. Et les prés verts.

L’Ouï de Camille, par le miracle de la poésie, se fait fontaine qui remonte à la source de la vie.

PS : mention spéciale pour l’utilisation intelligente et appropriée de « voilà ».

Prochaines dates de concert de Camille : www.camilleofficiel.fr
 

Notez




Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Janvier 2018 - 10:03 La vie (Titre Provisoire) François Morel



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
180729-010717-TML2018-julienduval
Les Médiévales d'Andilly 2018 ©Wooloomooloo
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo

Revenir en Haut