Connectez-vous S'inscrire

Annecy Cinéma Italien, c’est parti !!!


Soirée d’ouverture avec "Ammore e Malavita" des frères Manetti


| Rédigé le Mardi 26 Septembre 2017 |

FRancesco Giai Via à gauche, Antonio et Marco Manetti
FRancesco Giai Via à gauche, Antonio et Marco Manetti
Un film construit comme une véritable pizza !
En guise de support, de pâte, une tragédie. La sauce est forcément napolitaine donc drôle, humoristique, décalée, avec juste ce qu’il faut de mauvais goût. Un bon morceau de James Bond, avec le croquant des diamants, du Scorsese pour une sorte de longueur en bouche, d’onctuosité, quelques touches de Tarantino pour épicer la recette, du Matrix pour la légèreté et puis chacun y ajoutera quelques références personnelles.
On navigue dans le port de Naples – Naples qui est peut-être le personnage principal – entre la mythologie et la farce.
 
Marco, qui parle français, a bien voulu répondre à chaud, juste après la projection d’ouverture du Festival,à quelques questions de Move-On Mag.

Votre film est à la fois une tragédie et une comédie napolitaine
Oui, on voulait dire que dans la vie de tous les jours la tragédie et la comédie vont ensemble. Quelqu’un meurt et une heure plus tard, il est possible de rire de la mort. Habituellement le cinéma les sépare, mais nous avons essayé de les mettre ensemble, dans un même film.

L’Italie est à la fois le pays de la mise en scène, dans la vie quotidienne et des oxymores, des contraires
On essaie de dépasser les étiquettes et de parler légèrement de choses sérieuses.

Antonio et Marco Manetti
Antonio et Marco Manetti
Comment les Italiens prennent –ils le fait qu’on parle de la mafia au cinéma ?
Le film n’est pas encore sorti en Italie et on est quand même inquiets parce que, ces dernières années en particulier, la mafia est un sujet très sérieux, et on a essayé de rompre tout ceci en faisant une comédie. On n’est pas prêts à entrer dans une polémique parce qu’on n’est pas des politiciens. Notre réponse est notre film.

Votre film est un immense détournement, avec dès le début un mort qui parle, du tourisme dans le quartier où a été tourné Gomorra
Un détournement un peu trop compliqué ?

Non, les spectateurs se sont amusés à repérer les clins d’œil à James Bond, bien sûr, à Scorsese, à Tarantino, à Matrix
On s’est beaucoup amusés, mais toutes les références ne sont pas forcément volontaires, sauf pour James Bond ; c’est simplement qu’on regarde beaucoup de films et les choses se font sans qu’on ait besoin d’y penser. On n’avait pas pensé à Matrix, mais maintenant que vous le dites…

Quand on passe à Naples, et à New-York, on a l’impression que la vie quotidienne est du cinéma, alors quand on fait un film sur ces villes, il faut faire plus que du cinéma. Une comédie musicale, par exemple. La seule chose vraie de votre film doit être que l’actrice est réellement enceinte.
Je vais vous livrer un secret. L’actrice est venue nous voir avant le tournage pour nous dire « Je suis enceinte, je suis désolée, je ne peux plus faire le film. » On lui a répondu qu’on ne pouvait pas tourner le film sans elle, alors sur certains plans c’est elle, et quand on la voit en entier, c’est sa sœur, qui lui ressemble beaucoup. Et vous avez raison de faire le rapprochement entre Naples et New-York.

Vous avez triché tout le long du film !
Oui (rires).
Notez


Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 15:47 Musilac nous réserve bien des surprises !


        


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115

Revenir en Haut