Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Andrea Camilleri « Noli me tangere » Ne me touche pas (ed Métailié)


Enquête pseudo policière sur le mystère impalpable de la vie


| Rédigé le Jeudi 28 Juin 2018 |

Andrea Camilleri « Noli me tangere »  Ne me touche pas (ed Métailié) ©AGF/Leemage/Edition Métailié
Andrea Camilleri « Noli me tangere » Ne me touche pas (ed Métailié) ©AGF/Leemage/Edition Métailié
Ce roman d’enquête qu’Andrea Camilleri définit comme non policier cerne précisément la nature du polar et ce que nous en attendons.

   Une bonne histoire découle des secousses et des répliques d’une sorte de Big Bang initial dont les conséquences en expansion produisent soit la musique des sphères, soit un récit passionnant.

   L’enquête consiste à remonter au Big Bang et même avant si possible, ce que la vie réelle interdit, ce dont rêve la science, ce que la religion et la mythologie nous présentent comme le paradis perdu.
« Noli me tangere » est avant tout ( mais pas avant le Big Bang) une recherche d’identité. Le commissaire qui enquête cherche davantage à savoir qui est Laura, l’héroïne disparue, qu’à la retrouver. Le mari de celle-ci croit savoir qui elle est mais veut savoir où elle se trouve. Chacune de ses connaissances donne d’elle un avis différent et il n’est possible d’approcher sa véritable personnalité qu’en la laissant partir.
D’où ce « Noli me tangere », ne me touche pas.
 

Andrea Camilleri « Noli me tangere »  Ne me touche pas (ed Métailié)
Andrea Camilleri « Noli me tangere » Ne me touche pas (ed Métailié)
   Au fil du récit, le mari romancier se comporte de plus en plus comme un policier qui n’avouerait pas en être un, le policier de plus en plus comme un romancier et Andrea Camilleri est donc trois fois romancier au moins, comme auteur et comme personnages.
   Il n’est pas indifférent de constater que l’art à travers la peinture et le spirituel, la culture grâce à la « Cocktail Party » de T.S Eliot permettent d’appréhender et, peut-être, de mieux connaître ce que certains appellent prosaïquement la « vraie vie » que la vraie vie elle-même.
   Andrea Camilleri peint avec les mots la complexité de la vie.
Notez




Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
180729-010717-TML2018-julienduval
Les Médiévales d'Andilly 2018 ©Wooloomooloo
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo