Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN
Move On Mag
Mobile
Facebook
Twitter
YouTube
Google+
Instagram
LinkedIn
Pinterest
Rss

Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Afin d'améliorer nos services utilisateur, le site va subir quelques perturbations jusqu'au Mardi 25 Septembre avec quelques coupures maintenances. Vous remerciant de votre compréhension.

Pippo y Ricardo de Rodrigo Garcia les 19/20/21 septembre 2018 à Bonlieu Annecy


Questions-réponses avec Rodrigo Garcia


| Rédigé le Mardi 11 Septembre 2018 |

Pippo y Ricardo de Rodrigo Garcia les 19/20/21 septembre 2018 à Bonlieu Annecy
Pippo y Ricardo de Rodrigo Garcia les 19/20/21 septembre 2018 à Bonlieu Annecy
Pippo y Ricardo sera le 9° spectacle de Rodrigo Garcia à Bonlieu Scène Nationale, après « J’ai acheté une pelle chez Ikéa pour creuser ma tombe », «Je crois que vous m’avez mal compris »,  « Jardiniera humana », « A mon retour du supermarché, j’ai flanqué une raclée à mon fils », « Borges+Goya », « Et balancez mes cendres sur Mickey », « C’est comme ça et me faites pas chier », « Daisy ». 
 
Rodrigo Garcia, beaucoup de gens pensent que vous êtes dans une provocation délibérée. N’êtes-vous pas plutôt dans le mouvement de la vie ?  
     Rester enfermé chez soi et payer ses factures est une forme de mouvement de la vie, même si ça ne se résume qu’à ça. Pour les entreprises, vous êtes en vie parce que vous payez, vous êtes un client. Il se pourrait que votre famille vous considère comme un cas perdu, un ermite de la société mais ce n’est pas le cas pour les entreprises qui vous poursuivent pour les factures de gaz, d’électricité, d’eau, d’assurance.
 Chaque fois qu’une quelqu’un me questionne sur le thème de la provocation, je me dis que cette personne n’a pas dû consacrer assez de son temps pour préparer l’interview et qu’elle ne souhaite pas développer plus profondément la discussion. Je m’excuse d’avoir à vous dire cela mais je pense que c’est mérité.
Voyez-vous-même, le théâtre est le seul lieu ou la provocation ne peut pas exister, contrairement à n’importe quel autre endroit comme un stade de football, un concert ou même dans un musée. L’insécurité peut se ressentir partout sauf au théâtre.  Les conventions dictent aux spectateurs d’avoir à s’asseoir en silence dans l’obscurité, effacés, séparés des acteurs qui eux sont sur scène. Aucune interaction possible, il n’y a aucun risque. Laisser les acteurs s’exprimer dans un théâtre reste sans effet.
Il se dit que Rodrigo Garcia est un provocateur. Qu’en est-t-il alors de E.Macron, froid et impeccablement maître en la matière ?
Dans le théâtre, tout est une question de fiction, l’offense n’existe pas contrairement à la politique.

La plus grande provocation n’est-elle pas cette forme de bêtise qui consiste à prendre la vie au sérieux, à la lettre, sans chercher à la détourner pour la faire nôtre ?
 
     Que chacun fasse ce qu’il veut et ce qu’il peut avec sa vie. Je vous encourage à la prendre au sérieux parce que vous n’allez en vivre qu’une seule. Cela n’empêche pas d’avoir de l’humour quand c’est nécessaire mais prendre la vie à la légère est une stupidité.
Nous pensons aux suicides juvéniles… Ils ont pris la vie au sérieux en faisant ce qu’ils avaient à faire, la quitter.
Nous pensons à nos vieux maîtres, qui ont, durant des années cultivé la sagesse. Eux également ont su prendre la vie au sérieux.
Tous ce que nous entreprenons dans la vie doit être fait au maximum, puisque nous ne sommes ,en fin de compte, que des statistiques.
S’ il m’arriverait de mourir, cela ne serait qu’en fin de compte pas très grave, parce que mon véritable souhait c’est de savoir vivre avec passion ces moments nébuleux et sombres que nous appelons la vie.

Etymologiquement, le divertissement est un détournement. Peut-on penser que l’art est plutôt au centre alors qu’on le croit marginal ? Qu’il ramène au centre, aux vraies questions ?
     L’art n’existe pas et tout s’appelle de l’art. Tout ce qui sert à faire du commerce avec l’étiquette « ART » ou à demander des subventions publiques.

De nombreuses compagnies théâtrales sollicitent ces aides financières en expliquant que leur démarche est artistique. En réalité, leurs productions sont banales, mécaniques, répétitives sans innovation, s’apparentant plus à de la plomberie qu’à du théâtre.

Quant aux axes de questionnement, je pense qu’ils correspondent au patrimoine de la science et de la philosophie et n’ont rien à voir avec l’art. Jamais, Picasso … Musil n’ont demandé quoi que ce soit à qui que ce soit. Ils répondent de manière sensible à des émotions poétiques sans formulation aucune. Un artiste est une machine à donner de fausses réponses à des questionnements inexistants. Un artiste est une fabrique à rêve, un guerrier irresponsable contre la réalité. La clé réside dans l’irresponsabilité, non dans le compromis. L’irresponsabilité ou plutôt : l’hyper-liberté.

Kenneth White cite Ronald Laing « Ce que nous appelons normalité est une aliénation totale. Faire l’expérience de la réalité dans toute sa plénitude reste une lointaine possibilité. »
C’est une lointaine possibilité que vous explorez ?
     Pour commencer, chacun de nous a la possibilité de réunir courageusement 15 000 euros pour compléter sa réalité en s’exilant loin de la France ou de l’Allemagne, de prendre l’avion pour l’Amazonie et faire sa vie là-bas. Rester dans une zone de confort en la critiquant est idiot. Je reconnais et admets ce confort-là sans pour autant qu’il empêche ma possibilité d’aimer. Il me coûte de vous voir faire usage de cette citation en-dehors du contexte du livre. Pour terminer, nous pouvons dire qu’il n’y a plus que des représentations … dans le monde des réalités.

Notez




Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Couponing | Jeu Concours | Bon Plan | Reportage | Interview | Portrait

Votre avis sur notre article :



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Derniers Reportages Photos
Derniers Connectés
RRP COMMUNICATION
Théâtre DES COLLINES
Rémy WALTER
Claude RIABTCHOUK
Concerts A.S.M.V
Renoir THÉÂTRE
Terra Natura LES AMIS DU VIEUX SEYNOD
Nâves MAISON DE LA MONTAGNE
OCA OFFICE DE LA CULTURE ET DE L'ANIMATION
C. MJC TEPPES
Loic BOICHOT
Anouk DAUDIN
Nacha DE WINNE
Joseph AKA
Derniers Tweets
Move On Magazine : Pippo y Ricardo, de Rodrigo Garcia, une évasion à l’échelle de l’infini https://t.co/WENgYk7F0m https://t.co/0ByQLwAtpK
Mercredi 19 Septembre - 23:34
Move On Magazine : "J’ai des doutes" Quand François Morel joue du Raymond Devos sans se prendre pour Devos https://t.co/DVoe1QDN5Z https://t.co/IlXptnWEII
Mardi 18 Septembre - 19:04