Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

"MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert


Un homard à l’américaine goûteux


| Rédigé le Jeudi 5 Juillet 2018 |

Film "MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert
Film "MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert
Séance le samedi 7 juillet 2018, aux cinémas Pathé d’Annecy avec Frédéric Quiring et Audrey Lamy
 
   Audrey Lamy quitte le petit écran pour le grand et pour une sorte de conte qui fait penser au homard à l’américaine.
Homard qui rappelle Françoise Dolto pour laquelle l’ado se retrouve un moment sans carapace entre l’enfance et l’âge adulte.
Homard encore parce qu’Audrey Lamy-Fanny est spécialiste de cuisine (mais plutôt de pâtisserie).
A l’américaine car ce conte revendique son inspiration étatsunienne par tous ses pores, ce qui donne un résultat hybride et débridé.
Une mère poule qui retient son fils dans l’enfance, des racketteurs, et un fils qui finit par s’en sortir seul (c’est un conte) en délivrant sa mère de sa propre enfance.
 



Affiche du film « Ma reum » de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy
Affiche du film « Ma reum » de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy
    Dans ce film, les adultes sont candides et manipulables, les enfants cyniques.
N’oublions pas que les enfants sont d’abord des pervers polymorphes et que si les adultes demeurent le plus souvent pervers, ils canalisent leurs pulsions dans un nombre assez restreint de voies : pouvoir, sexe, argent.

   Fanny se perd à rivaliser avec les sales gosses qui s’en prennent à son fils et c’est lui qui se montrera adulte afin de trouver la solution.

   Gamine maîtrisant à la perfection les lois du marché, Joe Starr en instructeur GI, méprises, vieille dame spécialiste d’informatique et de bidouillages sur Internet,  quiproquos, confusions, le rythme est soutenu.
Sous la comédie enlevée, une leçon à méditer : ne pas chercher pour soi une perfection qui nous enferme, accompagner ses enfants plutôt que les étouffer d’un amour régressif parce que « Grandir, c’est apprendre à perdre. »

 

Film "MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert
Film "MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert

Film "MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert
Film "MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert

Film "MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert
Film "MA REUM" de Frédéric Quiring avec Audrey Lamy © Marc Bossaert
   < PDF version Papier < PDF version Papier      
Notez




Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 22:52 «Heureux comme Lazzaro», d’Alice Rohrwacher



Nouveau commentaire :

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
High Five Festival 2018- ©HHF
Tomorrowland Belgium 2018 ©julienduval
Les Médiévales d'Andilly 2018 ©Wooloomooloo
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre