Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine

La renaissance du support imprimé dans l'ère numérique


Dans un monde dominé par le digital, les supports imprimés connaissent une véritable résurgence, prouvant leur valeur inégalée pour renforcer l'image de marque d'une entreprise. Ces matériaux tangibles sont non seulement perçus comme plus crédibles mais captent également l'attention de manière durable et significative.


| Publié le Jeudi 16 Mai 2024 | |

Pourquoi les supports imprimés demeurent essentiels

Même à l'époque de la domination digitale, l'utilisation des supports imprimés comme la brochure, le flyer, le catalogue publicitaire et les cartes de visite continue d'être une stratégie efficace. Au-delà de la sensation tactile qu'ils offrent, ils apportent une dimension humaine et concrète à la communication. Contrairement aux e-mails rapidement supprimés ou oubliés, un document imprimé bien conçu reste chez le consommateur, servant de rappel constant de la marque.
En effet, les supports imprimés présentent plusieurs avantages clés qui peuvent grandement bénéficier à une entreprise cherchant à améliorer son image de marque. Premièrement, la durabilité d'un imprimé fait en sorte que le message de la marque persiste dans le temps. Deuxièmement, la possibilité de produire des effets spéciaux tels que le vernis 3D ou les découpes personnalisées peut transformer un simple flyer en une œuvre d'art.
Concernant le retour sur investissement, les matériaux imprimés sont souvent perçus comme moins coûteux à long terme comparativement aux coûts continuellement engendrés par le marketing digital. Une brochure de qualité, par exemple, a un coût initial, mais sa longévité et son impact visuel peuvent convertir cet investissement en une exposition prolongée sans frais supplémentaires.
 

Les supports digitaux comme complémentarité plutôt que concurrence

Loin d'être obsolètes, les supports imprimés s'adaptent désormais aux nouvelles exigences marketing en formant une synergie efficace avec les campagnes numériques. Utiliser à la fois des médias numériques et des impressions de qualité peut amplifier considérablement l'impact d'une campagne. Les outils numériques permettent de cibler précisément le public alors que les supports imprimés renforcent le message grâce à leur présence physique.
 

Les challenges à relever : l'exemple de JouéClub face à la réglementation Oui Pub

Entre 2022 et 2025, quatorze collectivités en France, dont Bordeaux, Sartrouville, et Grenoble Alpes Métropole, ont adopté le dispositif « Oui Pub », qui limite la distribution de prospectus aux boîtes aux lettres portant explicitement un autocollant autorisant la publicité. Cette réglementation pose un défi majeur pour JouéClub dont 85 % des 12 millions de catalogues de Noël étaient distribués via ce canal. Franck Mathais, porte-parole de l'enseigne, indique qu'environ 10 à 15 % seulement des boîtes aux lettres dans ces zones sont marquées d'un autocollant « Oui Pub », compliquant significativement les campagnes de distribution traditionnelles.
 

Initiatives pour encourager le retrait en magasin

Face à ce défi, JouéClub a mis en place plusieurs initiatives pour inciter les consommateurs à se rendre en magasin pour récupérer le catalogue. Par exemple, l'enseigne a envoyé 400 000 lettres personnalisées à ses clients résidant dans les zones « Oui Pub », les invitant à venir chercher le catalogue en magasin et leur offrant un bon d'achat. Cette stratégie vise à augmenter le trafic en magasin tout en maintenant l'importance du catalogue papier.
 

Diversification des canaux de diffusion

Pour compenser la réduction de la distribution directe, JouéClub a également exploré d'autres canaux. L'entreprise a commencé à diffuser des mini-catalogues via la presse, en collaborant avec des publications comme le magazine Okapi pour les jeunes, et Diverto ainsi que Le Parisien Week-end pour les familles et seniors. Ces mini-catalogues, qui sont en fait des extraits du catalogue principal, visent à stimuler l'intérêt pour la version complète disponible en magasin.

Exploitation des maisons de la presse

En complément, JouéClub a distribué des catalogues dans les Maisons de la presse des zones concernées, où ils sont rapidement épuisés en raison de la forte affluence de clients. Cette méthode permet non seulement une distribution efficace mais aussi cible, exploitant le flux naturel des consommateurs dans ces établissements.
 

Passage au numérique

La dimension numérique n'est pas négligée. JouéClub a choisi de ne pas renouveler son catalogue augmenté cette année pour se concentrer sur ces nouvelles méthodes de distribution. Toutefois, l'enseigne collabore avec Bonial et Tiendeo pour atteindre numériquement environ 15 millions de personnes, un moyen complémentaire de toucher une large audience.
 

Implications financières

Ces nouvelles approches ont un coût significativement plus élevé pour JouéClub, qui dépense désormais 2,5 fois plus que par le passé pour la seule distribution. Ces coûts augmentés s'expliquent par la nécessité de créer des mini-catalogues spécifiques et par une diffusion moins ciblée géographiquement.
Il est clair que la stratégie de JouéClub en réponse au dispositif « Oui Pub » est un vaste exercice d'adaptation. Bien que l'entreprise doive naviguer entre des coûts plus élevés et des défis logistiques, ces efforts sont cruciaux pour assurer la visibilité de son catalogue durant la période lucrative des achats de Noël. Les résultats de fin d'année démontreront l'efficacité de ces initiatives et orienteront les stratégies futures de l'enseigne.
 

Notez



Damien MoveOnMag
L'actualité et l'agenda de vos sorties lifestyles, culturelles, sportives et nocturnes ! En savoir plus sur cet auteur

   < Page PDF < Page PDF      

Sortie | Commerçants | Médias | Économie et social | Événementiel | Artistique | Partenaires invités

Je reste informé !

Recherche par mots-clés



Les News Fraîches !

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Lien Facebook MoveOnMagazineLien Facebook MoveOnMagazine SportLien Facebook MoveOnMagazine CorporateLien Facebook MoveOnMagazine Nocturne Lien Twitter MoveOn MagazineLien Instagram MoveOn Magazine





Derniers Connectés
Mikaël MALLET
Michel BRAGARD
Equipe MOVE-ON MAG
Market-prod MARKET-PROD
Service CULTURE
Charles NAVILLOD
Corinne ECHALLIER
Label DE NUIT
Lyne CLARENS
Agnes SIXT
Jules OWOSIKA
Àdria PUERTO
Musical SHOW
Laurent MARCHANTE