Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

De la musique à l’Auditorium de Seynod, quoi de plus naturel ? €

| Publié le Jeudi 17 Octobre 2019 | |


Catherine, vous êtes chargée de la programmation musicale à l’Auditorium, c’est une partie importante de l’offre culturelle.
Je développe le jazz métis mais la musique n’occupe pas une place aussi importante que le théâtre sur l’ensemble de la ville d’Annecy. Il y a encore beaucoup de choses à offrir au public qui est en demande. Il y a aussi tellement d’artistes qui ont des projets intéressants !
Le jazz métis correspond à un mouvement à la fois social et culturel; il faut aussi continuer ce travail d’ouverture car le jazz a une étiquette un peu trop intello, élitiste.

C’était le contraire à sa naissance.
C’était une musique populaire qui a été récupérée par les intellectuels ; entre temps elle s’est ouverte aux musiques du monde : cette double entrée permet de toucher un public plus large.

Il faudrait monter des événements« musiques et cuisines du monde » (rires).
Avec des restaurants…

Comment se conçoit la programmation sur une saison ?
Je reçois énormément de demandes, environ 90 mails par jour. Il faut déjà effectuer un premier tri parce qu’il y a là-dedans du théâtre, de la danse, de la pub… J’écoute tout, je repère ensuite des artistes qui m’intéressent et je demande des invitations pour les voir en live.

Parce qu’il y a la musique et aussi l’échange avec le public ?
Bien sûr, ainsi que l’échange avec les artistes. J’aime discuter avec eux pour voir leur sensibilité, comment s’est monté le projet, avoir un contact amical.
C’est important pour que les artistes acceptent de venir dans des conditions de budget qui ne sont pas toujours optimales.

L’amitié remplace l’argent.
D’ une certaine façon. Je leur explique ma démarche, ma programmation, je parle du public très réceptif de l’Auditorium, de l’accueil. Certains artistes n’accepteraient pas de venir s’il n’y avait pas ce contact.
Notre public est formidable. Au premier signe des artistes l’interaction démarre ; associée à l’acoustique de la salle, qui est reconnue par les artistes et par les techniciens, elle crée une ambiance chaleureuse.

L’axe principal est le jazz métis. Il y a une couleur particulière pour chaque saison ?
J’essaye d’avoir un fil rouge, l’Afrique, l’Amérique latine… et je veille à proposer chaque à saison un concert un peu plus pointu.

C’est-à-dire ?
Moins facile d’accès, avec un univers très particulier comme le guitariste Gnuyen Lê avec  Mieko Miyazaki  joueuse de koto( une harpe japonaise). Nous avons eu aussi Louis Winsberg pour Jaleo, son projet flamenco-jazz. Généralement ces artistes arrivent à entraîner le public dans leur univers atypique.

Ça fonctionne aussi parce que le public est fidèle, il vient en confiance ?
C’est vrai aussi.
Cette année suit deux fils rouges. Honneur aux femmes, la programmation va leur faire une place plus importante qu’aux hommes, ainsi qu’une touche de blues décliné de plusieurs manières, jazz, soul…

Il y a eu Eric Seva le 10 octobre. Sarah Lenka passe le 7 novembre pour une ambiance New Orleans. Elle reprend les chansons de Bessie Smith qu’elle personnalise et c’est vraiment bien.
En décembre j’essaye toujours d’avoir un concert festif. Ce sera du gospel avec Michelle David et The Gospel Sessions, le 19. C’est très rythmé, entraînant…

Pour préparer les vacances et les fêtes.
Exactement et ce sera l’occasion de présenter en première partie, en début de soirée le projet « Jazz et Polar sur la ville ».
Je suis particulièrement heureuse d’accueillir Omar Sosa et Stracho Temelkovski le 9 janvier pour un concert qu’ils n’ont donné qu’une fois à La Source, à Grenoble. C’est un splendide dialogue entre Cuba et les Balkans. A eux deux, ils remplissent vraiment la scène !
Le 6 février, ce sera Malia Quartet pour du blues soul Afrique. Le projet qu’elle présente est un retour aux sources ; elle a fait pas mal de projets, avec des artistes reconnus, comme Manoukian par exemple.
Pour le 12 mars et le printemps Hailey Tuck vient en quintet avec un projet très spécial Années 30. Elle a une coupe à la Louise Brooks, une voix particulière et nous entraîne dans les Années 30 . C’est magique!

Il faudrait proposer des concerts avec public costumé.
Pourquoi pas ? A voir bientôt, j’aimerais bien. On termine cette saison avec Joachim Horsley le 2 avril. Avec son quartet, il reprend des grands titres de la musique classique qu’il arrange façon cubaine. C’est festif, ça déménage, ça fonctionne très bien même si  certains peuvent être surpris au départ.

Vous avez évoqué un projet « Jazz et Polar ».
C’est un gros projet qui va rayonner sur toute la ville nouvelle en 2021.

On va flinguer des Annéciens en musique ?
On va plutôt les faire participer de manière festive. Le jazz et le polar sont nés à la même époque, les deux sont liés au départ. Le jazz se jouait dans les baltringues, les milieux fréquentés par la pègre. Notre idée est de continuer à développer le public en faisant connaître l’Auditorium et tous nos partenaires car nous allons travailler  avec toutes les structures culturelles et sociales de la ville pour séduire un public nouveau.
Mais si mon association « Musique en Couleurs » est à l’initiative de ce projet avec l’Auditorium de Seynod comme partenaire principal, j’insiste sur le fait que c’est un travail collectif avec l’ensemble des acteurs du territoire (que je continue à démarcher pour finaliser le projet).

J’aimerais aussi mettre davantage en lumière des musiciens locaux en premières parties de concerts….
Finalement, l’idée de « projet » correspond aussi bien aux propositions des musiciens qu’à l’action de Catherine Gorée qui, elle aussi, nous projette dans son univers musical et culturel.
 
 
 
De la musique à l’Auditorium de Seynod, quoi de plus naturel ?
Rédigé le Jeudi 17 Octobre 2019

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !















Nos Reportages Photos
Derniers Connectés
Alhambra GENÈVE
RRP COMMUNICATION
Rémy WALTER
Théâtre DES COLLINES
Claude RIABTCHOUK
Concerts A.S.M.V
Renoir THÉÂTRE
Terra Natura LES AMIS DU VIEUX SEYNOD
OCA OFFICE DE LA CULTURE ET DE L'ANIMATION
Nâves MAISON DE LA MONTAGNE
C. MJC TEPPES
Nacha DE WINNE
Loic BOICHOT
Anouk DAUDIN