Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Clara Luciani, une jeune femme debout !!


Au Brise Glace Annecy le 13 octobre 2018


| Rédigé le Dimanche 14 Octobre 2018 |

Clara Luciani, une jeune femme debout !!
Clara Luciani, une jeune femme debout !!
Portrait d’une jeune femme en œuvre d’art. Clara se peint comme Cézanne le faisait de la Sainte Victoire. Elle a fait partager ses sensations et ses émotions au public d’Annecy aussitôt conquis.
    Sans effets inutiles, Clara interpelle la vie, le public, l’autre, dressée, debout, irradiant d’énergie, simple, évidente. La sensibilité à fleur de peau, de nerf, sans poids rhétorique traverse l’énergie débordante de la musique pour émerger dans des paroles qui affirment. Il faut s’affirmer. Vivre !

Une chanson quasi inédite offerte au public du Brise Glace et deux bijoux qui présentent  Clara seule sur scène, dans tout l’éventail de sa sensibilité et de sa voix.

   A regarder la pochette de son album et à l’écouter, on se dit que Clara se vit comme une pièce rapportée qui doit affirmer son identité. On y lit sa filiation corse et provençale. Le Cézanne de la Sainte Victoire n’est pas loin, la sensibilité corse se retrouve dans la fierté, dans l’affirmation de soi, dans cette invitation à dormir…sans doute dans le cimetière familial à flanc de montagne. « Dors, dors… »
Et puis cette grenade prête à éclater comme une arme ou comme un sein mûr, symbole de fertilité, de fécondité.

Clara Luciani-étymologiquement « la renommée lumineuse »- chante la vie et l’amour à travers son corps, dans un parfait équilibre entre intellect et sensibilité. Ce qui lui donne cette force que ressent le public.
   Mais avant, il y avait Iaross en 1° partie !

Des extra bien terrestres de la poésie, avec de la mousse rimbaldienne, de l’utopie, du rêve, des accents à la Léo Ferré, le claquement d’une fraîcheur résolument poétique, des pulsations maîtrisées qui vont crescendo, des incantations, des invocations, des trucs qui vont bien au-delà des notes et des paroles, un lamento lunaire.
   Clara Luciani et Iaross, ont ouvert la scène du Brise Glace bien au-delà des murs qui la délimitent.

   < PDF version Papier < PDF version Papier      
Notez




Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Octobre 2018 - 15:59 Susheela Raman, un chant originel



Nouveau commentaire :

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
High Five Festival 2018- ©HHF
Tomorrowland Belgium 2018 ©julienduval
Les Médiévales d'Andilly 2018 ©Wooloomooloo
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre