Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Sarah Lenka rend hommage à toutes les Bessie Smith


Elle a porté la flamme ce jeudi 7 novembre 2019 à l’Auditorium de Seynod


| Publié le Dimanche 10 Novembre 2019 | |

Sarah Lenka rend hommage à toutes les Bessie Smith - Auditorium de Seynod ©Paul Rassat
Sarah Lenka rend hommage à toutes les Bessie Smith - Auditorium de Seynod ©Paul Rassat
Sarah annonce, explique, replace chaque chanson dans une perspective qui lui donne encore plus de profondeur.
_ Un soir, après un concert, elle voit son mec dans les bras d’une autre femme et… elle l’a tué.
Efficace , hein ? Elle a été en prison mais dans chacun de ses drames elle voit quelque chose de positif. Elle explique qu’en prison elle a trouvé un bien-être supérieur à la relation avec ce mec de qui elle était pourtant follement amoureuse.
 
Ses chansons constituent un réservoir d’émotions. Elle vivait avec beaucoup d’excès aussi bien dans la joie, la tristesse, la violence, la provocation. Elle a changé la vision qu’on pouvait avoir d’une femme, d’une femme noire encore plus, à son époque où les pauvres s’amusaient bien peu. Certaines femmes, en revanche (les "pétasses"), se préparaient, s’habillaient, se maquillaient pour les rares soirées où elles pouvaient aller danser. Elles provoquaient la jalousie des autres et tout se réglait à travers des battles de danse.
Bessie Smith a incarné le combat pour la liberté, pour l’affirmation des femmes.
Les rares occasions de se divertir permettaient de s’alléger du quotidien, des problèmes et les chansons de Bessie Smith représentent le combat des femmes d’une époque où parler, exister ne leur était pas possible. Avec d’autres, elle a permis ce combat qui continue aujourd’hui.
Je leur rends hommage.
Sarah Lenka chante et incarne à merveille Bessie Smith. La manière dont elle introduit chaque chanson crée la bonne distance avec l’original, ni trop près ni trop loin, dans la complicité, la proximité et le respect que l’humour sait animer. La gestuelle, celle des mains en particulier, traduit la sincérité de cet hommage qui passe par l’accord entre la voix et les instruments.
 
En première partie Los Gatillos avaient apporté chaleur, humour, décontraction en faisant la remarquable démonstration que des instruments de cuisine peuvent devenir de merveilleux outils de musique.
 


Notez



Paul Rassat
Auteur, Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine. En savoir plus sur cet auteur


   < PDF version Papier < PDF version Papier      

Nouveau commentaire :

Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Danse | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Lien Facebook MoveOnMagazineLien Facebook MoveOnMagazine SportLien Facebook MoveOnMagazine CorporateLien Facebook MoveOnMagazine Nocturne Lien Twitter MoveOn MagazineLien Instagram MoveOn Magazine







Nos Reportages Photos Cuturel
Prêts pour la descente vers Tignes ? ©Paul Rassat
Galerie Confinement © Christophe Rassat
Chefs Rossignol © Jean-Marc Favre
Till Rabus © Paul Rassat
2019-09-15 - Contest - 183 ©David Favre
17 & 18 Juillet 2019 - Festival Gully ©David Favre
Orga / Festival de la Meuh Folle Avril 2019 ©David Favre