Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Orchestre des Pays de Savoie - Mon Mozart à Moi


J-François Zygel, Nicolas Chalvin


| Publié le Vendredi 22 Novembre 2019 | |

Jean-FRançois Zygel ©Denis Rouvre
Jean-FRançois Zygel ©Denis Rouvre
A  s’arrêter au titre, « Mon Mozart à Moi » pourrait relever de l’égoïsme, de la prétention, il est pleinement jeu et partage. Partage entre Mozart, sa musique, l’Orchestre des Pays de Savoie, son chef Nicolas Chalvin, le public, les 18 ° et  21° siècles.
Jeu parce que Jean-François Zygel s’adonne pleinement à la musique qu’il incarne, piano, mains, corps et esprit confondus en un même mouvement.

Et de rappeler que l’improvisation était autrefois le cœur des concerts classiques. On ne redonnait pas deux fois la même symphonie, l’improvisation était un gage de nouveauté permanente, d’unicité.
Finalement la musique classique était vivante, contemporaine et c’est cette démarche qui anime l’Orchestre des Pays de Savoie dont on comprend parfaitement qu’il entre en conversation avec Jean-François Zygel dont le propos didactique mêle l’humour au sérieux.

On se prend alors à remonter à la création du croissant né par le siège…de Vienne.
Turqueries, style galant, expression dramatique, romantisme, improvisation jazzistique sur Mozart…tout nourrit cette conversation, même  « Une plaisanterie musicale » et la malencontreuse sonnerie de téléphone qui intervient en début de concert, permettant à Jean-François Zygel d’en retracer l’histoire et de remonter à Francisco Tarrega via Nokia.

La musique et la vie sont des jeux sérieux ! Il est bon de s’y adonner pleinement.

Dans « Extensions du domaine du don » Alain Caillé cite  Friedrich Schiller « l’homme ne joue que là où, dans la pleine acception de ce mot, il est homme, et il n’est tout à fait homme que là où il joue » et Alain Caillé de préciser  que nous aimons jouer « parce qu’on se prend au jeu, on s’y adonne !...pour l’art, la littérature, la science, le voyage, l’exploration, la cuisine, etc., tout ce qui fait le sel de la vie. A creuser le champ que fait ainsi apparaître le terme d’adonnement , on voit clairement que les sujets humains ne peuvent vivre pleinement, être pleinement hommes dirait Schiller, qu’en sortant d’eux-mêmes, qu’en se donnant (s’adonnant) à quelque chose qui les dépasse…L’énergie que nous dépensons nous vaut un surcroît d’énergie en retour, la vie nous est alors donnée et, parfois, nous touchons à une forme ou une autre d’extase ou d’état de grâce. »

La grâce de Mozart habitait la salle de Bonlieu/Annecy ce 21 novembre 2019
 


Notez



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Novembre 2019 - 14:26 Sarah Lenka rend hommage à toutes les Bessie Smith

Jeudi 26 Septembre 2019 - 15:12 L’Orchestre des Pays de Savoie en son jardin €


Paul Rassat
Auteur, Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine. En savoir plus sur cet auteur


   < PDF version Papier < PDF version Papier      

Nouveau commentaire :

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !















Nos Reportages Photos Cuturel
2019-09-15 - Contest - 183 ©David Favre
High Five Festival 2018- ©HHF
Tomorrowland Belgium 2018 ©julienduval
Les Médiévales d'Andilly 2018 ©Wooloomooloo
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Musilac 14 Juillet 2017 - 087 ©David Favre