Connectez-vous S'inscrire

Blockbuster, un spectacle totalement allumé et éclairant !


À Bonlieu Scène Nationale Annecy les 12 et 13 décembre 2017


| Rédigé le Mercredi 13 Décembre 2017 |

Blockbuster bonlieu scène nationale Annecy
Blockbuster bonlieu scène nationale Annecy
Montage virtuose de plans tirés de films « cultes » Blockbuster constitue un détournement magistral.
Quand certains détournent des avions et d'autres des fonds, Blockbuster constitue un détournement de non sens qui crée du vrai sens. Dans une effervescence humoristique les cinq membres du Collectif Mensuel nous proposent un play back live parodique plus original que l’original qu’ils détournent. Vous suivez ?

Pendant qu’à l’écran défile un montage de plans tirés de films très connus, sur scène bruitages, doublage voix et musique « live » (comme on dit en francophonie) font plus vrai que vrai, et on se surprend parfois à se demander s’il n’y a pas un peu de vrai dans tout ça.

De vrai ? L’intention. La profondeur des questions que pose ce spectacle, le détournement de sens, du public, sa manipulation. Du public de la salle et de celui que nous formons tous au quotidien. Nous devenons spectateurs impuissants de débats, de déversements, de juxtapositions d’idées sans aucune hiérarchie jusqu’au moment où, préparés par ce non sens permanent, nous nous régalons, hypnotisés, d’une scène de film d’action dont le niveau de réflexion exigé est proche de zéro.

Deux extraits de répliques pour vous éclairer sur ce spectacle éclairant qui enfile des images, des clichés et …
« _Y sert à quoi, l’art, si ce n’est pas à changer le monde ?
_ Ben, à faire du fric ! »
Et
« Il y a des fanatiques qui prennent ça au pied de la lettre. »

Trois citations ci-dessous extraites du livre de Normand Baillargeon et illustré par Charb, Petit cours d’autodéfense intellectuelle, pour accompagner la réflexion que suscite Blockbuster.
« À force de répétitions et à l’aide d’une bonne connaissance du psychisme des personnes concernées, il devrait être tout à fait possible de prouver qu’un carré est en fait un cercle. Car après tout, que sont « cercle » et » carré » ? De simples mots. Et les mots peuvent être façonnés jusqu’à rendre méconnaissables les idées qu’ils véhiculent ». Goebbels, ministre nazi de l’information et de la propagande
« Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté ». Confucius
« Réfléchir, c’est commencer à désobéir ».

blockbuster scène nationale annecy
blockbuster scène nationale annecy
Applaudissements fournis des spectateurs partageant un moment d’après spectacle pour l’arrivée du Collectif Mensuel au bar de Bonlieu où ils ont accepté de répondre aux questions de Move On.
 
Le public annécien vous a acclamés et a apprécié  votre clin d’œil à la tartiflette .La virtuosité technique de votre spectacle laisse part à l’improvisation ?
Juste celle-là. Notre travail laisse peu de place à la liberté.

Ce que vous nous proposez sur scène et à l’écran est un jeu à de nombreux sens ; le public est à la fois dans la salle et d’une certaine manière dans le spectacle.
Il y a une sorte de manipulation. L’essence du projet consiste à nous faire oublier des spectateurs qui fixent leur attention sur l’écran et reviennent à la scène, ils ont envie de tout voir, ce qui est impossible.

Par moment les spectateurs sont submergés, assaillis d’images, de sons, de clichés.
Ça fait partie du blockbuster. Ceux qu’ont connaît venant des USA sont souvent saturés de musique, d’images. Cette saturation fait que l’émotion prend le pas sur la raison. Nous ne faisons pas une critique du blockbuster, nous utilisons sa force pour raconter une autre histoire… . 

On se dit que tout est faux mais que ça fait vrai.
Tout ce qui est propice à la réflexion et aux questions est intéressant pour nous.

À vous voir, on rêverait que vous fassiez un spectacle sur les débats politiques qui finissent par tourner en boucle et par s’annuler, sans prise avec une quelconque réalité.
Vous ne pouvez pas taper plus juste parce que ce sera le sujet de notre prochain spectacle. L’annulation de tout sens. On peut dire n’importe quoi via les réseaux sociaux, les médias et tout s’annule en permanence, la voix d’une starlette a autant d’impact que celle d’un philosophe, annihilant toute réflexion et toute critique.

Tout au long de votre spectacle on rit, on s’amuse, on déguste, mais tout nous mène vers votre conclusion qui, elle, est nettement moins drôle.
Mais le sérieux n’interdit pas la potacherie.

Votre humour, votre sens de la dérision viennent naturellement de la personnalité de chacun ?
On est un collectif, tout se fait en équipe, de la conception à l’écriture. Le collectif Mensuel s’est formé autour d’une revue théâtrale politique qui se réécrivait tous les mois en fonction de l’actualité. Pendant cinq ans. On s’est formés autour d’un humour qui permet une grande connivence avec les spectateurs ; même quand ils ne sont pas d’accord et ça tombe bien parce que nous ne sommes pas prosélytes. Plus que de faire passer un message, nous souhaitons mettre en débat certaines choses, poser des questions. Ce que permet totalement l’humour en proposant plusieurs niveaux de lecture.

Une lecture ouverte.
 
Notez




Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Avril 2018 - 20:31 Jacques Higelin dans son aéroplane blindé...

Mercredi 28 Février 2018 - 12:27 « Moi je m’balance » chantait Barbara

Mardi 20 Février 2018 - 16:22 Talloires, 1000 ans d'histoire


        

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

À découvir ! | Culture | Sport | Corporate | Nocturne



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115

Revenir en Haut