Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
Concertgebouworkest - Amsterdam / Paavo Järvi / Yuja Wang / Brahms, Schumann
Infos pratiques
le Dimanche 18 Avril 2021, 19:00 - 21:00
Philharmonie de Paris /// 221 Avenue Jean Jaurès 75019 Paris
75019 Paris
Description

Son enregistrement des symphonies de Brahms, avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, avait suscité l’enthousiasme de la critique : Paavo Järvi dirige cette fois le Premier Concerto pour piano ...


Concertgebouworkest - Amsterdam / Paavo Järvi / Yuja Wang / Brahms, Schumann
Concert // Musique Classique
Philharmonie de Paris
Concertgebouworkest - Amsterdam // Paavo Järvi // Yuja Wang


Cat.6 : 10 EUR
Cat.5 : 20 EUR
Cat.4 : 47 EUR
Cat.3 : 77 EUR
Cat.2 : 87 EUR
Cat.1 : 102 EUR

18-04-2021 de 19:00 à 21:00


Concertgebouworkest - Amsterdam / Paavo Järvi / Yuja Wang / Brahms, Schumann
© © Kirk Edwards


Son enregistrement des symphonies de Brahms, avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, avait suscité l’enthousiasme de la critique : Paavo Järvi dirige cette fois le Premier Concerto pour piano ...


Son enregistrement des symphonies de Brahms, avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, avait suscité l’enthousiasme de la critique : Paavo Järvi dirige cette fois le Premier Concerto pour piano du compositeur, avec Yuja Wang en soliste.

Ceux qui se focalisent sur les tenues iconoclastes de la pianiste sino-américaine ratent l’essentiel, à savoir la musique : si Yuja Wang est un phénomène, c’est surtout par sa capacité à surplomber les partitions les plus complexes et à y injecter la fougue, la curiosité et l’audace qui sont les siennes. Elle retrouve l’orchestre du Concertgebouw pour le Premier Concerto pour piano de Brahms, une œuvre où soliste et orchestre sont sur un pied d’égalité, et dont le mouvement lent rappelle Schumann, mentor particulièrement aimé de Brahms et mort seulement trois ans auparavant, en 1856. De celui-ci, on entendra la Troisième Symphonie, créée en 1851, qu’il avait un temps sous-titrée « Épisode d’une vie sur les bords du Rhin », avant de se raviser.

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie