Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
Santa Cecilia / Sir Antonio Pappano / Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia-Roma - Julia Fischer - Chostakovitch, Tchaïkovski
Infos pratiques
le Mardi 27 Avril 2021, 20:30 - 22:30
Philharmonie de Paris /// 221 Avenue Jean Jaurès 75019 Paris
75019 Paris
Description

À la tête de la formation romaine dont il est le directeur musical depuis 2005, Antonio Pappano interprète la poignante Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski, tandis que Julia Fischer est la sol...


Santa Cecilia / Sir Antonio Pappano / Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia-Roma - Julia Fischer - Chostakovitch, Tchaïkovski
Concert // Musique Classique
Philharmonie de Paris
Orchestra dell'Accademia Nazionale di Santa Cecilia - Roma // Sir Antonio Pappano // Julia Fischer


Cat.6 : 10 EUR
Cat.5 : 20 EUR
Cat.4 : 32 EUR
Cat.3 : 47 EUR
Cat.2 : 62 EUR
Cat.1 : 72 EUR

27-04-2021 de 20:30 à 22:30


Santa Cecilia / Sir Antonio Pappano / Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia-Roma - Julia Fischer - Chostakovitch, Tchaïkovski
© © Uwe Arens


À la tête de la formation romaine dont il est le directeur musical depuis 2005, Antonio Pappano interprète la poignante Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski, tandis que Julia Fischer est la sol...


À la tête de la formation romaine dont il est le directeur musical depuis 2005, Antonio Pappano interprète la poignante Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski, tandis que Julia Fischer est la soliste du plus vaste de tous les concertos de Chostakovitch.

Plus développé de tous les concertos de Chostakovitch, le premier qu’il consacra au violon ne fut créé, pour des raisons politiques, qu’en 1955, sept ans après sa composition. David Oïstrakh, son premier interprète, voyait dans son Scherzo « quelque chose de maléfique, de démoniaque et d’épineux » et dans son Burlesque final, que précède une sombre Passacaille, un « festival russe ». Soixante-deux ans plus tôt, la Symphonie « Pathétique » avait connu un triomphe public lors de sa deuxième audition. À titre posthume car Tchaïkovski était mort peu de temps auparavant. L’œuvre, une des plus commentées de l’histoire de la musique, résonne comme la confession de son auteur, témoignage aussi passionné que bouleversant d’un artiste aux prises avec ses démons.

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie