Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
Prokofiev / Ivan le Terrible / Orchestre national d’Île-de-France - Chœur Stella Maris - Pablo Gonzáles
Infos pratiques
le Samedi 16 Janvier 2021, 20:30 - 22:30
Philharmonie de Paris /// 221 Avenue Jean Jaurès 75019 Paris
75019 Paris
Description

La musique écrite par Prokofiev pour le film inachevé d’Eisenstein Ivan le Terrible est donnée par l’Orchestre National d’Île-de-France, le Chœur Stella Maris et Pablo González.

Bien que les part...


Prokofiev / Ivan le Terrible / Orchestre national d’Île-de-France - Chœur Stella Maris - Pablo Gonzáles
Concert // Musique Classique
Philharmonie de Paris
Orchestre National d'Ile-de-France // Choeur Stella Maris // Pablo González // Rachael Wilson // Stéphane Varupenne // Olivier Bardot


Cat.6 : 10 EUR
Cat.5 : 15 EUR
Cat.4 : 20 EUR
Cat.3 : 26 EUR
Cat.2 : 30 EUR
Cat.1 : 35 EUR

16-01-2021 de 20:30 à 22:30


Prokofiev / Ivan le Terrible / Orchestre national d’Île-de-France - Chœur Stella Maris - Pablo Gonzáles
© © May Zircus


La musique écrite par Prokofiev pour le film inachevé d’Eisenstein Ivan le Terrible est donnée par l’Orchestre National d’Île-de-France, le Chœur Stella Maris et Pablo González.

Bien que les part...


La musique écrite par Prokofiev pour le film inachevé d’Eisenstein Ivan le Terrible est donnée par l’Orchestre National d’Île-de-France, le Chœur Stella Maris et Pablo González.

Bien que les partitions soient toutes deux des chefs-d’œuvre, les destinées de la musique composée par Prokofiev pour les deux films Alexandre Nevski et Ivan le Terrible furent assez différentes. Le compositeur donna en effet l’année suivant la sortie d’Alexandre Nevski une version cantate de sa musique, afin de la préserver de l’oubli dans lequel tombaient les œuvres destinées au cinéma, mais divers événements, dont l’interdiction du film par Staline puis la mort d’Eisenstein, l’empêchèrent de faire de même pour Ivan, et la partition d’origine était toujours dans ses tiroirs lorsqu’il mourut en 1953. Elle est donnée ici dans le même effectif que celui que Prokofiev avait adopté pour Alexandre Nevski : une cantate pour mezzo-soprano, chœur et orchestre, auxquels s’ajoute un récitant.

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie