Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
Orchestre national symphonique de Lettonie / Andris Poga / Iveta Apkalna – Esenvalds, Rachmaninoff, R. Strauss
Infos pratiques
le Samedi 6 Février 2021, 20:30 - 22:30
Philharmonie de Paris /// 221 Avenue Jean Jaurès 75019 Paris
75019 Paris
Description

La Lettonie est à l’honneur dans ce flamboyant programme dirigé par Andris Poga.  Immensément célèbre depuis son utilisation dans 2001, Odyssée de l’espace, Ainsi parlait Zarathoustra, librement i...


Orchestre national symphonique de Lettonie / Andris Poga / Iveta Apkalna – Esenvalds, Rachmaninoff, R. Strauss
Concert // Musique Classique
Philharmonie de Paris
Orchestre national symphonique de Lettonie // Andris Poga // Iveta Apkalna


Cat.6 : 10 EUR
Cat.5 : 20 EUR
Cat.4 : 32 EUR
Cat.3 : 42 EUR
Cat.2 : 52 EUR
Cat.1 : 62 EUR

06-02-2021 de 20:30 à 22:30


Orchestre national symphonique de Lettonie / Andris Poga / Iveta Apkalna – Esenvalds, Rachmaninoff, R. Strauss
© © Maxim Schulz


La Lettonie est à l’honneur dans ce flamboyant programme dirigé par Andris Poga.  Immensément célèbre depuis son utilisation dans 2001, Odyssée de l’espace, Ainsi parlait Zarathoustra, librement i...


La Lettonie est à l’honneur dans ce flamboyant programme dirigé par Andris Poga.  Immensément célèbre depuis son utilisation dans 2001, Odyssée de l’espace, Ainsi parlait Zarathoustra, librement inspiré de Nietzsche, offre une majestueuse conclusion.

Écrit pour l’organiste lettone Iveta Apkalna, titulaire de l’orgue Klais à l’Elbphilharmonie de Hambourg, Voice of the Ocean s’apparente à une musique cosmique nous menant des océans jusqu’aux étoiles. La Troisième Symphonie de Rachmaninov fait figure d’heureuse exception dans sa période américaine : surmené par ses activités d’interprète, le compositeur ne devait guère trouver le temps de se consacrer à la composition. Dans cette œuvre de vaste envergure, l’intensité rythmique se mêle à un sentiment nostalgique, typique du créateur. Enfin, Ainsi parlait Zarathoustra (composé en 1894-96) constitue l’hommage d’un géant de la musique à un géant de la philosophie. L’instrumentation rutilante, la densité du tissu orchestral, le mélange de solennité et de tendresse forment les outils du but que Strauss s’était fixé : donner « une idée de l’évolution de la race humaine ».

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie