Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
NIGHT BUS - SECOND TRIP
Infos pratiques
le Mardi 28 Septembre 2021, 20:00 - 22:00
LE BAL BLOMET /// 33 Rue Blomet 75015 Paris
75015 Paris
Description

Un voyage riche des nombreuses influences musicales de ce trio de musiciens : la tradition jazz et l'amour de la pop anglo-saxonne.


NIGHT BUS - SECOND TRIP
Concert // Jazz
LE BAL BLOMET
Gary Brunton // Bojan Z // Simon Goubert


Tarif Réduit (-25 ans, sans emploi) : 15 EUR
Tarif sur place : 20 EUR
Billeteries :
Réservations

28-09-2021 de 20:00 à 22:00


NIGHT BUS - SECOND TRIP


Un voyage riche des nombreuses influences musicales de ce trio de musiciens : la tradition jazz et l'amour de la pop anglo-saxonne.


Enregistré au studio Sextan en décembre 2020 sous le regard bienveillant de François Jeanneau, directeur artistique du projet, ce nouvel album nous propose un voyage riche des nombreuses influences musicales qui animent ce trio de musiciens : la tradition jazz et leur amour pour la pop anglo-saxonne.

L’album se situe au croisement de plusieurs esthétiques. D’abord, il y a la tradition : les trois musiciens ont croisé la route de ceux qui ont changé l’histoire du jazz. Gary Brunton a étudié avec Gary Peacock, Ray Brown, Dave Holland; un de ses premiers souvenirs à Paris, lorsqu’il avait vingt ans, reste ses concerts avec Michel Grailler, qui lui avait partagé la grille d’accords de « How Deep Is The Ocean » qu’il jouait avec Chet Baker. Bojan Z, lui, a travaillé avec Henri Texier, Michel Portal et Simon Goubert s’est produit avec Steve Grossman, René Urtregger, Alain Jean-Marie, Lee Konitz, Steve Potts, Biréli Lagrène. En découle de ces expériences un son jazz authentique, une énergie complice et espiègle. Dans cet opus, le trio nous fait également part de son amour pour le rock et la pop anglosaxonne. Simon Goubert a joué longtemps avec Magma et tous trois ont grandi avec la musique des Beatles, des Stones et de David Bowie. Ce dernier, disparu il y a tout juste cinq ans, a toujours influencé Gary Brunton de par sa personnalité, sa grande ouverture musicale et ses constants changements de style. Il lui inspire deux reprises, dont l’immense « Ashes to Ashes », vif souvenir de l’enfance du contrebassiste, qu’il reprend ici en solo, comme une parenthèse, introduit par une improvisation en forme de prélude, « Once a Claret », qui met à l’honneur l’instrument – contrebasse du célèbre luthier XIXe « Jacquet » sur laquelle il joue depuis 1989 ! À l’inverse, il s’est confronté à de nouvelles cordes, en boyau filé acier, rappelant celles au son boisé des années 50-60. Il les doit à l’artisan berlinois Gerold Genssler, réputé pour avoir travaillé auprès de Steve Swallow, Charlie Haden et Larry Grenadier. Une recherche de cohésion sonore, d’écoute et de réaction à trois, créativité et spontanéité restant les maîtres mots durant la création de cet opus. Une promesse tenue, amenant ce nouvel album au plus proche de la virtuosité.