Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
Daniel Barenboim / Martha Argerich / Orchestre de l’Opéra national de Paris - Tchaïkovski
Infos pratiques
le Lundi 3 Mai 2021, 20:30 - 22:20
Philharmonie de Paris /// 221 Avenue Jean Jaurès 75019 Paris
75019 Paris
Description

Programme tout Tchaïkovski pour Daniel Barenboim à la tête de l’Orchestre de l’Opéra de Paris ; il accueille notamment sa compatriote et amie de toujours Martha Argerich pour le Premier Concerto p...


Daniel Barenboim / Martha Argerich / Orchestre de l’Opéra national de Paris - Tchaïkovski
Concert // Musique Classique
Philharmonie de Paris
Orchestre de l'Opéra national de Paris // Daniel Barenboim // Martha Argerich


Cat.6 : 10 EUR
Cat.5 : 25 EUR
Cat.4 : 55 EUR
Cat.3 : 80 EUR
Cat.2 : 95 EUR
Cat.1 : 115 EUR

03-05-2021 de 20:30 à 22:20


Daniel Barenboim / Martha Argerich / Orchestre de l’Opéra national de Paris - Tchaïkovski
© © Julien Mignot


Programme tout Tchaïkovski pour Daniel Barenboim à la tête de l’Orchestre de l’Opéra de Paris ; il accueille notamment sa compatriote et amie de toujours Martha Argerich pour le Premier Concerto p...


Programme tout Tchaïkovski pour Daniel Barenboim à la tête de l’Orchestre de l’Opéra de Paris ; il accueille notamment sa compatriote et amie de toujours Martha Argerich pour le Premier Concerto pour piano.

Amis depuis l’enfance, aujourd’hui aussi proches que la vie itinérante d’un musicien de haut niveau le permet, Barenboim et Argerich se produisent régulièrement ensemble, que ce soit au(x) piano(s), comme en 2016 à la Philharmonie, ou bien avec Barenboim à la baguette et Argerich en soliste (comme l’année précédente, également à la Philharmonie). Leur interprétation du Premier Concerto de Tchaïkovski aux célèbres Proms de Londres à l’été 2019 avait été qualifiée de « parfaite et envoûtante » : « cela fourmillait d’intensité et de détermination dès la première mesure, avec le soutien de la précision cristalline qui vient toujours aussi naturellement [à Argerich] » (Andrew Clements). Le concerto fut révisé trois fois par Tchaïkovski, jusqu’en 1888, qui est également l’année de la composition de la plutôt sombre Cinquième Symphonie.

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie