Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
Cristian Măcelaru / Bertrand Chamayou / Orchestre National de France - Berlioz, Schumann, Franck
Infos pratiques
le Jeudi 20 Mai 2021, 20:30 - 22:15
Philharmonie de Paris /// 221 Avenue Jean Jaurès 75019 Paris
75019 Paris
Description

Cristian Măcelaru dirige l’Orchestre national de France dans un programme qui va de l’Allemagne à la musique française, avec le Concerto pour piano de Schumann interprété par Bertrand Chamayou.

C...


Cristian Măcelaru / Bertrand Chamayou / Orchestre National de France - Berlioz, Schumann, Franck
Concert // Musique Classique
Philharmonie de Paris
Orchestre National de France // Cristian Macelaru // Bertrand Chamayou


Cat.6 : 10 EUR
Cat.5 : 20 EUR
Cat.4 : 31 EUR
Cat.3 : 46 EUR
Cat.2 : 56 EUR
Cat.1 : 67 EUR

20-05-2021 de 20:30 à 22:15


Cristian Măcelaru / Bertrand Chamayou / Orchestre National de France - Berlioz, Schumann, Franck
© © Marco Borggreve


Cristian Măcelaru dirige l’Orchestre national de France dans un programme qui va de l’Allemagne à la musique française, avec le Concerto pour piano de Schumann interprété par Bertrand Chamayou.

C...


Cristian Măcelaru dirige l’Orchestre national de France dans un programme qui va de l’Allemagne à la musique française, avec le Concerto pour piano de Schumann interprété par Bertrand Chamayou.

Cristian Măcelaru, qui succédera en septembre 2021 à Emmanuel Krivine à la tête de l'Orchestre national de France, a d'abord été violoniste au sein de l'Orchestre de Miami avant de se tourner vers la direction. Il est également le directeur musical de l'Orchestre de la WDR de Cologne. Le pianiste Bertrand Chamayou, qui défend la part de l’instinct dans sa vision artistique (« Ce qui est le plus important, c’est de travailler avec l’imaginaire, c’est ce qui rentre de manière organique en soi », confiait-il en 2018), interprète le seul concerto consacré à son instrument par Schumann, concerto qui fut une fantaisie en un seul mouvement avant d’être retravaillé dans une forme tripartite plus habituelle.

Lieu : Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie