Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
Bacchantes, Prélude pour une purge
Infos pratiques
du Jeudi 1 Décembre 2022 au Samedi 3 Décembre 2022, 21:00 - 23:30
Le CENTQUATRE-PARIS (104) /// 5 Rue Curial 75019 Paris
75019 Paris
Description

À partir d’une œuvre phare du théâtre grec antique, la tonitruante chorégraphe et performeuse cap-verdienne Marlene Monteiro Freitas fait surgir un jubilatoire ballet post-moderne totalement halluciné


Bacchantes, Prélude pour une purge
Danse // Contemporaine (Danse)
Le CENTQUATRE-PARIS (104)
Marlene Monteiro Freitas

Web

Tarif 104infini jeune : 12 EUR
Tarif jeunes : 18 EUR
Tarif 104infini plein : 20 EUR
Tarif plein : 25 EUR
Billeteries :
Billetterie

Prochaine date : 01-12-2022
01-12-2022 de 21:00 à 23:30
02-12-2022 de 21:00 à 23:30
03-12-2022 de 21:00 à 23:30


Bacchantes, Prélude pour une purge
© Filipe Ferreira


À partir d’une œuvre phare du théâtre grec antique, la tonitruante chorégraphe et performeuse cap-verdienne Marlene Monteiro Freitas fait surgir un jubilatoire ballet post-moderne totalement halluciné


Dieu de l’ivresse et de la démesure, mais aussi dieu de la danse et du théâtre, Dionysos règne en maître infernal dans Les Bacchantes, tragédie tumultueuse écrite au IVe siècle avant J-C par Euripide. Transposée très librement, la pièce donne ici matière à un ahurissant spectacle hybride - quelque part entre comédie musicale et opéra contemporain - mené sur un rythme échevelé sans le moindre temps mort. Tout du long, l’extravagance burlesque s’allie à une rigoureuse minutie : une folle sarabande réglée comme une horlogerie fine de la plus haute précision.

Figure saillante de la scène contemporaine, Marlene Monteiro Freitas développe depuis une quinzaine d’années un langage chorégraphique extrêmement organique, qui brouille les frontières entre l’humain et l’animal dans un esprit souvent carnavalesque. Elle illustre ici l’éternel combat entre l’ordre et la déraison avec une création scénique d’une incroyable force visionnaire, en écho puissant au chaos de notre époque.