Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN
Wildtramp 01/10/2022


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
354C avec BEAUX-ARTS DE PARIS FIN DE RÉSIDENCE
Infos pratiques
du Lundi 12 Juillet 2021 au Dimanche 18 Juillet 2021, 14:00 - 20:00
Le Point Ephémère /// 200 Quai de Valmy 75010 Paris
75010 Paris
Description

Empruntant leur couleur verte aux techniques permettant l’incrustation d’éléments filmés dans un décor numérique, les murs du Point Éphémère dévoilent l’intention de l’exposition 354C.


354C avec BEAUX-ARTS DE PARIS FIN DE RÉSIDENCE
Rencontres // Exposition
Le Point Ephémère
Hugo Bonnet // Jeremie Danon // Tiziano Foucault Gini // Louis Gonzalez // Simon Juillard Marchay // Virginia Marchi // Théo Pall // Louise Rocard // Bettina Strasser // Lalie Thébault Maviel // JULIEN SIRJACQ


Gratuit
Prochaine date : 12-07-2021
12-07-2021 de 14:00 à 20:00
13-07-2021 de 14:00 à 20:00
14-07-2021 de 14:00 à 20:00
15-07-2021 de 14:00 à 20:00
16-07-2021 de 14:00 à 20:00
17-07-2021 de 14:00 à 20:00
18-07-2021 de 14:00 à 20:00


354C avec BEAUX-ARTS DE PARIS  FIN DE RÉSIDENCE


Empruntant leur couleur verte aux techniques permettant l’incrustation d’éléments filmés dans un décor numérique, les murs du Point Éphémère dévoilent l’intention de l’exposition 354C.


du lundi 12 au dimanche 18 juillet 2021
Exposition / installations
14h-20h - Entrée libre
Vernissage le 12 juillet à partir de 18h

Empruntant leur couleur verte aux techniques permettant l’incrustation d’éléments filmés dans un décor numérique, les murs du Point Éphémère dévoilent l’intention de l’exposition 354C. Caractérisée par sa dissemblance avec les teintes de la peau humaine, la lumière émeraude dont la salle est baignée constitue le liant narratif des œuvres présentées. Comme une invitation à passer dans l’envers du décor d’un Village Potemkine, les propositions plastiques des étudiants de l’atelier Julien Sirjacq évoluent avec pour toile de fond une crise sanitaire fragilisant davantage l’étanchéité entre les mondes réels et virtuels.
L’infrastructure du Point Éphémère, sorte de mille feuilles d’époques sans cesse en période transitoire, revêt de nouvelles peaux en gardant les stigmates de ses vies antérieures.
Fermé le 13 mars 2020 après les mesures gouvernementales visant à limiter la propagation du coronavirus, le centre d’art devient un terrain d’expérimentation, d’investigation et de reconstitution pour les étudiants qui piochent dans l’histoire du site et explorent les spécificités architecturales de cet ancien dépôt de matériaux de construction converti en lieu culturel. Dans les pièces résultant de cet engagement, passé, présent et futur se confondent en récits où le précédent et l’avenir ne sont plus définis par leur successivité mais agissent conjointement.
Endossant le rôle d’entremetteur pour le compte de personnalités publiques cherchant leur idéal de vie, chasseur de fantômes ou archéologues, entre autres ; les acteurs de l’exposition manipulent les images qu’ils créent pour porter leurs récits dans un présent collectif que l’on pourrait déjà interpréter comme une fiction.

I ÉVÈNEMENTS SPÉCIFIQUES I
*************************************************************
. SPETTRO VERDE // Performance sonore : Froe Char + Louise Rocard le 17 juillet à 19h
. SALON D'ÉDITIONS // Micro-éditions le 18 juillet de 14h à 20h