Connectez-vous S'inscrire

Le Consortium, du courant alternatif en continu depuis 40 ans !


Centre d’art contemporain
Dijon


| Rédigé le Mercredi 19 Juillet 2017 |

Le Consortium (Photo André Morin)
Le Consortium (Photo André Morin)
Exposition Truchement pour les 40 ans du Consortium, jusqu’au 3 septembre 2017
 
Dijon , ville de gastronomie, d’art et d’Histoire.
On y dit volontiers « Olé ! » aux Ducs (de Bourgogne) mais on y fait aussi la ola pour l’art contemporain grâce au Consortium qui célèbre ses 40 ans en même temps que le Centre Pompidou que chantait si bien Marilyn Monroe (…pom pom pidou !).
 
Etymologiquement le mot consortium est un terme de botanique qui désigne « une association de plantes de natures différentes formée dans un intérêt commun » (TLFI) et qui dérive d’un mot latin signifiant communauté.

Le Consortium est donc une belle plante artistique née de l’esprit alternatif des années 70 et formée d’une communauté d’activités nées d’un tronc central, l’art contemporain.

C’est de connexion en connexion que nous sommes arrivés au Consortium. Partis de la Fondation Salomon qui expose Lilian Bourgeat à Annecy, nous avons suivi celui-ci à Cluny où il expose, par l’intermédiaire du Consortium , l’œuvre Corde à nœuds. La corde est naturellement devenue cordée et nous a menés à Dijon.

Rodney Graham. Rheinmetall/Victoria 8. 2003. Centre Pompidou (Photo André Morin)
Rodney Graham. Rheinmetall/Victoria 8. 2003. Centre Pompidou (Photo André Morin)
Cordée géographique, temporelle et humaine qui illustre si bien le rôle de l’art et de la culture.
Impossible de résumer en quelques lignes l’évolution du Consortium, sinon à revenir à l’étymologie et à l’esprit de l’aventure : association.`
Le Consortium est constitué d’un groupement d’associations qui gèrent différentes activités
 
  • Le centre d’art contemporain
  • Le bureau d’études et de diffusion de l’art contemporain
  • Une collection d’œuvres
  • Un département art et société
  • Nouvelles Scènes (arts vivants) devenues Ici l’Onde
  • Les Presses du Réel (maison d’édition)
  • Anna Sanders Films (société de production)
 
Associations d’activités, d’architectures industrielle et moderne, de collection d’œuvres et d’expositions temporaires…le Consortium est le résultat vivant de rencontres entre passionnés d’art et, à rencontrer Géraldine, Caroline et Salomé qui nous accueillent avec tant de disponibilité et de compétence, on sent que l’esprit de Xavier Douroux, l’un des fondateurs du Consortium, récemment disparu, veille sur le lieu.

Yan Pei-Ming. Alberto Giacometti 2017. L'unique portrait-On Kawara 2017. A. Giacometti Femme de VeniseV 1956. Centre POmpidou (Photo André Morin)
Yan Pei-Ming. Alberto Giacometti 2017. L'unique portrait-On Kawara 2017. A. Giacometti Femme de VeniseV 1956. Centre POmpidou (Photo André Morin)
L’exposition Truchement conçue pour ce quarantenaire constitue un voyage dans le temps et dans l’art contemporain.
Pour beaucoup, celui-ci est difficile à appréhender car les codes n’en sont ni fixés, ni figés. Chacun est libre d’établir son parcours, son interprétation ; et la liberté n’est pas facile à assumer.

Il suffit pourtant de s’associer à l’esprit du Consortium et de se laisser porter par lui.
Rodney Graham nous accueille avec Rheinmetall/Victoria 8 : un projecteur des années 60, des images en boucle  d’une machine à écrire des années 30 dans un contexte de neige et d’hiver…et au-delà des références des spécialistes, on se retrouve dans la folie répétitive du Shining de Kubrick. Sacré voyage !

Une force primitive se dégage du rapprochement d’une œuvre de Giacometti  et de deux portraits réalisés par Yan Pei-Ming.

Plus loin l’immense composition de Franck Stella Polombe chante et danse lumineusement, emportant le visiteur dans un tourbillon de légèreté.
Hans Haacke et Les must de Rembrandt jouent du contraste et de l’ironie pour nous rappeler que l’art contemporain fait pleinement partie de la société et qu’il constitue une démarche politique.

Le Train Fantôme de Charles de Meaux matérialise  ce voyage dans le temps, dans l’art …et en soi. Voyage, voyage !
Il est tellement agréable de retrouver César en dehors de la cérémonie du même nom ! Quelques œuvres du compresseur qui, à elles seules, constituent un magnifique salon de l’automobile immobile.

Nous oublions un ou deux artistes parce que là, tout au fond, nous attend Maurizio Cattelan, un trou creusé en forme de tombe et un tas de terre marron sur le sol de ciment.
Provocation ? Interrogation sur l’art, la vie, la mort ?

Franck Stella. Polombe 1994. Centre Pompidou (Photo André Morin)
Franck Stella. Polombe 1994. Centre Pompidou (Photo André Morin)
Dans son Encyclopédie de la stupidité, Matthis van Boxsel cite ce paysagiste anglais qui concevait des jardins si proches de la nature qu’il n’eut aucun succès parce qu’on ne pouvait établir aucune différence entre ses réalisations et la nature naturelle.

Maurizio Cattelan nous rappelle le mouvement situationniste, né comme le Consortium dans les années 70, qui aurait aimé que l’art fasse si pleinement partie de la société qu’il n’y aurait pas besoin de musées.
 
Le Consortium ? Une utopie qui fait vivre concrètement l’art contemporain depuis 40 ans.

 
Le Consortium
37 rue de Longvic, 21000 Dijon
+ 33 3 80 68 45 55
contact@leconsortium.fr
www.leconsortium.fr


 Photos d'André Morin. Le Consortium.

Hans Haacke. Les must de Rembrandt 1986. Coll. Le Consortium (Photo André Morin)
Hans Haacke. Les must de Rembrandt 1986. Coll. Le Consortium (Photo André Morin)

Charles de Meaux.Ghost Train.2014 (Photo André Morin)
Charles de Meaux.Ghost Train.2014 (Photo André Morin)

César. Fiat Marea compressées 1998. Coll.privée (Photo André Morin)
César. Fiat Marea compressées 1998. Coll.privée (Photo André Morin)

Maurizio Cattelan. Untitled (The Grave). Coll Le Consortium (Photo André Morin)
Maurizio Cattelan. Untitled (The Grave). Coll Le Consortium (Photo André Morin)
Notez


Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Octobre 2017 - 11:11 LE CHIC FRANÇAIS au Palais Lumière Évian

Samedi 23 Septembre 2017 - 19:32 Exposition, notre rencontre avec TUDI DELIGNE

Dimanche 17 Septembre 2017 - 17:55 D’un monde à l’autre. Exposition


        


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115

Revenir en Haut