Connectez-vous S'inscrire

The Hacker au Musilac 2014


Le Festival Musilac, c'est l'occasion de s'ouvrir à tous les types de musique. Move On Magazine s'intéresse aujourd'hui au DJ grenoblois "The Hacker", qui a notamment collaboré avec Gesaffelstein. C'est la première fois qu'il se produit au festival.


| Rédigé le Samedi 12 Juillet 2014 |

Quel effet ça fait d'être présent à Aix-Les-Bains ?
      C'est cool, ça fait hyper longtemps que je voulais y jouer, et que Rémi Pérrier (organisateur de Musilac) voulait m'y programmer. Je le connais bien, vu qu'il est de Grenoble comme moi. Mais ça tombait toujours au mauvais moment, j'avais toujours autre chose. Cette année j'y suis, donc je suis super content.
 
En plus Grenoble, Aix-Les-Bains c'est tout proche.
      Oui, on fait dans le local.
 
As-tu des projets en cours ?
      J'ai déjà sorti mon premier album ou plutôt la première partie de mon album. La deuxième sort à la fin du mois d'août, ça fera un tout. Sinon cet été, j'ai pas mal de dates prévues, quelques festivals, pour les DJ, l'été c'est la période où tu tournes le plus.
 
Des tournées en France ?
      Oui oui, mais aussi un peu à l'étranger à la fin de l'été avec Ibiza, le Canada, ou encore les Etats-Unis.

Comment pourrais-tu définir ta musique ?
      C'est de la techno avec des influences style année 80, New age, Depeche Mode, ce genre de chose. D'ailleurs ce soir je suis en DJ set, je vais faire un mix de tout ça.
 
T'es programmé assez tard, ça te pose pas de problème de réveiller les dormeurs ?
      Non justement ça me pose pas de soucis, d'habitude je joue bien plus tard.
 
Comment tu perçois l'électro du moment qui connaît un succès retentissant ?
      Je suis à des années lumière de cette musique électronique. Elle est présente de partout avec des sonorités pop par exemple. Personnellement, je me situe plus dans de la pure techno. J'ai fait des raves party. C'est différent de l'électro. Dans le spectre musical, je n'ai rien à voir avec Stromae par exemple.

Que penses-tu de la programmation du Musilac de cette année ?
      Demain c'est intéressant avec Giorgio Moroder, un pionnier de l’électro. Je vais essayer de rester. J'aime bien Étienne Daho ou Kavinsky par exemple. Il est fort possible que je reste demain.

Tu développes ton propre style mais te sers-tu d'influences musicales ?
      Oui, j'essaye de ne pas rester enfermé dans un genre. Même si je n'aime pas certains styles, j'essaye de voir à droite à gauche. Ça me permet de prendre du recul sur mes sons. Je préfère écouter et m’intéresser à ce qui se fait autour de moi. Je regarde pour voir ce qui se passe. Il faut savoir être ouvert d'esprit.
 
Depuis combien de temps exerces-tu le métier ?
      Environ une quinzaine d'années que j'ai commencé à en vivre.
 
Toujours à fond ?
      J'ai des hauts et des bas mais globalement j'aime beaucoup mon métier.
 
As-tu quelque chose à dire à tes fans ?
      Pas de message particuliers pour mes fans, j'espère juste qu'ils seront présents et qu'on va pas se choper la pluie.
 
Ça m'a fait plaisir de te parler et je te souhaite un bon Musilac
      Moi aussi, pas de problème ! ;)


Reporter : Julien Rassat, pour Move ON Mag
 
Notez

Julien Rassat
Contributeur et rédacteur chez Move-On Magazine. De père en fils. En savoir plus sur cet auteur

        


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115

Revenir en Haut