Connectez-vous S'inscrire

Les Marchands de Joël Pommerat les 7/8/9 avril à Bonlieu


Après avoir vu la semaine dernière Carta de San Pablo, spectacle réellement bouleversant, dur qui met en scène une forme de folie mystique, qui nous fait vivre la douleur que porte Angélica Liddell avec tant de force, le choix était cornélien hier 8 avril : Saint-Etienne/PSG à la télé ou Les Marchands à Bonlieu ?


| Rédigé le Jeudi 9 Avril 2015 |

Pas facile non plus, ces marchands. Marchands de tout, de travail, de politique, d’armes et de guerre. La pièce nous montre une vie en play-back, parlée, agie par d’autres. Une grisaille d’où émergent des flashes de vie à travers confusions de sens, de personnages, de vie et de mort. Une vie mimée où la seule à avoir un nom propre est l’ENTREPRISE. Le seul personnage vrai, vivant, conscient de lui-même et de sa vie , une prostituée, est rejetée, méprisée par les autres alors qu’ils sont eux-mêmes perdus dans une entreprise de mort. Un lointain clin d’œil à la Boule de Suif de Maupassant.

La magie de la mise en scène souligne, grâce aux manipulations d’un décor minimaliste, la dureté de la situation et l’absurdité de vies soumises au monde d’un travail destructeur.

C’est le PSG qui a gagné.
 
Notez

Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

        


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115

Revenir en Haut