Connectez-vous S'inscrire

Coup de Théâtre ce 12 septembre à Annecy, c'est parti !



| Rédigé le Mardi 13 Septembre 2016 |

La discrète amoureuse de Lope de Vega ouvrait la semaine de ce 5° coup de théâtre.
 
La cour du château d’Annecy s’était transformée pour un soir en une sorte de cour du Palais des Papes. Esprit de Jean Vilar, es-tu là ? La soirée avait un côté bon enfant, camionnette- buvette, guirlandes éclairées, conversations animées. Une représentation en plein air invite à la convivialité.

Sous un ciel gris électrique, Maud de Cointet donne le ton en parlant d’état d’urgence culturelle, de plan vigi théâtre, de moment de fraternité.

A quelques coups de tonnerre répondent les claquettes du premier acteur en scène. Le vol des papillons découpe la lumière en dentelle. Sur scène l’affrontement entre la mère et la fille tourne à l’orage, suivi d’un véritable orage qui pousse la représentation théâtrale dans la grande salle du château.

Aux forces atmosphériques répondent l’énergie, l’engagement des acteurs et l’inventivité de la mise en scène soutenue par un texte en version très modernisée. Tous les ingrédients de la farce sont là: hypocrisie, quiproquos, duplicité, jalousie, usurpation d’identité, simulation, feintes et tromperie, agitation, aveuglement, crédulité, exagération. Le propos est éternel, l’amour, mais le jeu relève du théâtre, de la BD, du film d’animation, de la série télévisée, associant le meilleur de chaque discipline.
 
L’espace clos de la scène permet de multiplier les mouvements et les déplacements qui sont l’expression des sentiments transformés en émotions. On comprend alors comment fonctionne le vrai théâtre, à quels ressorts il répond. Sept acteurs en scène, mais ils donnent l’impression d’être une multitude incarnant autant de facettes de la nature humaine que l’amour fait naître.
 
Malgré la part d’improvisation imposée par le passage de la cour à l’intérieur du château, le jeu reste juste, sincère, les voix sonnent parfaitement.

Une réplique linguistico-sexuelle donne  (en partie) le ton "Je ne veux pas que tu baises avec les épithètes !".

Pendant le spectacle , on se prend à rêver, pour le meilleur, à un Lope de Vega, un Molière ou un Shakespeare auteurs de séries télévisées.
 
Pour cette première soirée de Coup de Théâtre, l’amour a trouvé une véritable ouverture.

www.agitateursdereves.org





Notez


Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Juillet 2017 - 23:23 Don Quichotte

Mercredi 24 Mai 2017 - 13:12 GRANDE / La vie, mode de désemploi


        


Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

Rechercher dans le site




L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            







Nos Reportages Photos Cuturel
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115
DHBS - Morillon 2017 © Wooloomooloo
Glisse en coeur 2017 © Wooloomooloo 76
Carnaval venitien annecy 2017 ©Paul Rassat
38 Dragon Boat 2016 © Wooloomooloo
Digital x Outdoor Annecy 2016 © Gilles Reboisson
Sosh_Big_Air_2016_Finals-lifestyle-public
36- 5ème SUP Open Race du Lac d’Annecy 2016 - Copyright Wooloomooloo
1Quentin Mosimann - Excenevex Beach Party 2016 - Copyright Move On Mag
1maserati riva
Soirée IPAC Entreprise 18/05/16 ©wooloomooloo
9au bonheur des momes 2016
SG1L5066bbb
B&E Invitational ©Avner Adda

Revenir en Haut