Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN
Wildtramp 01/10/2022


Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !
Profitez de l'agenda pour annoncer vos dates lives web !
Archéologie d'une salle de concert - Rencontres photographiques du 10ème
Infos pratiques
du Jeudi 18 Novembre 2021 au Dimanche 5 Décembre 2021, 20:00 - 22:00
Le Point Ephémère /// 200 Quai de Valmy 75010 Paris
75010 Paris
Description

Du 19 novembre au 5 décembre 2021, découvrez l’exposition "Archéologie d’une salle de concert" de Lalie Thébault. On vous attend le jeudi 18 novembre à partir de 19h00 pour le vernissage


Archéologie d'une salle de concert - Rencontres photographiques du 10ème
Rencontres // Exposition
Le Point Ephémère
Lalie Thébault Maviel


Gratuit
Prochaine date : 18-11-2021
18-11-2021 de 20:00 à 22:00
19-11-2021 de 20:00 à 22:00
20-11-2021 de 20:00 à 22:00
21-11-2021 de 20:00 à 22:00
22-11-2021 de 20:00 à 22:00
23-11-2021 de 20:00 à 22:00
24-11-2021 de 20:00 à 22:00
25-11-2021 de 20:00 à 22:00
26-11-2021 de 20:00 à 22:00
27-11-2021 de 20:00 à 22:00
28-11-2021 de 20:00 à 22:00
29-11-2021 de 20:00 à 22:00
30-11-2021 de 20:00 à 22:00
01-12-2021 de 20:00 à 22:00
02-12-2021 de 20:00 à 22:00
03-12-2021 de 20:00 à 22:00
04-12-2021 de 20:00 à 22:00
05-12-2021 de 20:00 à 22:00


Archéologie d'une salle de concert - Rencontres photographiques du 10ème


Du 19 novembre au 5 décembre 2021, découvrez l’exposition "Archéologie d’une salle de concert" de Lalie Thébault. On vous attend le jeudi 18 novembre à partir de 19h00 pour le vernissage


EXPOSITION

|ARCHÉOLOGIE D'UNE SALLE DE CONCERT|
Le 13 mars 2020, suite à l’application des mesures sanitaires, les salles de concert se voient vidées de leurs substances : la musique, la fête et la création. Un contexte particulier qui amène à percevoir, avec une équipe de l’Institut national de recherches archéologiques préventives, la salle de concert du Point Éphémère comme un chantier de fouille.
Cette temporalité permet ainsi à l’œil de s’attarder sur ce qui n’est ni une ruine ni un vestige, mais un bâtiment dont la fonctionnalité est mise en pause. Un espace architecturé où les usages singuliers et temporels se révèlent, par la mise en évidence des non-dits et des éléments qui la composent. Une archéologie du présent, faite de relevés photographiques, d’analyses d’archives, de captations sonores et d’une photogrammétrie. Autant d’éléments, d’indices – des plus visibles aux plus infimes – qui permettent une lecture sédimentaire des usages et de notre culture.
Projet mené en partenariat avec le Point Ephémère, l’Inrap et les Beaux-arts de Paris.
******************************************************************
|PETITE BIOGRAPHIE|
Lalie Thébault Maviel, née en 1995, a été diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2021. Sa pratique est fortement influencée par des questionnements d’ordre sociétale et des modes de vie alternatifs qu’elle fréquente dans des contextes citadins, mais également ruraux. En découle une pratique de la photographie et de l’auto-édition qui ne se limite pas seulement à l’objet imprimé, mais engage des questions de (re)production, d’économie, de diffusion et leur réappropriation. À travers les images qu’elle prend ou qu’elle glane, elle se confronte ainsi au système dans lequel nous vivons et aux formes de survie de la vie quotidienne – les subsistances.
http://laliethebaultmaviel.com/