Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

Terre et Papier, exposition Stéphanie Gerbaud


Galerie l'Alcôve Lyon 1er du 2 au 12 mai 2019


| Rédigé le Mardi 30 Avril 2019 |

Terre et Papier, exposition Stéphanie Gerbaud
Terre et Papier, exposition Stéphanie Gerbaud
Stéphanie, je t’avais rencontrée à l’occasion de ton exposition à Annecy. Tu vis maintenant dans les environs de Lyon. Est-ce que ça change quelque chose pour toi ?
Mon réseau a changé mais mon inspiration est la même.

Cette correspondance entre une géographie interne et externe ?
Je continue ce travail à travers les cartes, les plans pour imaginer des géographies possibles, des greffes de rues homonymes à travers le monde. Je présente un travail de greffe entre la Seine et la Tamise. Dans l’atelier , la radio est  branchée en permanence. Elle évoque souvent le Brexit.  . En  comparant et en  rapprochant, des plans de Paris et de Londres,j' ai remarqué que la Tamise et la Seine avaient un peu la même forme, ce qui a donné lieu à deux plans de greffe.

Mémoire de paysage
Mémoire de paysage

Borneo
Borneo
Tu as la main verte.
Oui ! Et il y a toujours cette voie de travail qui m’amène à enlever les murs des grandes villes pour garder les accès ouverts. Je continue aussi mon travail de têtes tatouées sur céramique. Et je présente cette fois-ci la première pièce animale d’une série. Un orang outang dont le dos est tatoué du territoire de Bornéo duquel il est en train de disparaître.

C’est un voyage à la fois géographique et temporel. Tu crées des archives contemporaines ?
J’aime associer le travail sur la mémoire à une dimension ludique. Je travaille actuellement pour mettre en résonance deux lieux en vue d’une participation à la Biennale de Lyon en septembre et octobre prochains. J’exposerai une série de valises de paysages à connotation mémorielle. Ces paysages que tu as en mémoire, que tu gardes dans un petit coin de ton cerveau.
J’ai récupéré de vieilles valises en carton dont les angles sont renforcés par du métal. Je les présente ouvertes sur des livres que je sculpte, d’anciens atlas de champignons. Ces champignons qui sortent de la valise constituent un vrai paysage mémoriel pour moi qui allais ramasser des champignons avec mon père lorsque j’étais petite fille. Voila comment j’interprète le thème de La Biennale qui est « Autres paysages ».

On voyage en demeurant immobile par les relations qui se créent entre l’objet artistique et la mémoire à laquelle il fait appel.
C’est ça, comme dans des territoires intimes: comme sonder l' intimité de ce qui nous entoure.
 

Gerbaudstephanie.wixsite.com

et pour retrouver notre précédent article avec Stéphanie :
Moveonmag.com/Exposition-de-Stephanie-Gerbaud-du-3-au-26-mars-2017-au-Forum-Expo-Bonlieu-Annecy

 
Notez


   < PDF version Papier < PDF version Papier      


Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés





L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !






Nos Reportages Photos Cuturel
2019-09-15 - Contest - 183 ©David Favre
High Five Festival 2018- ©HHF
Tomorrowland Belgium 2018 ©julienduval
Les Médiévales d'Andilly 2018 ©Wooloomooloo
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Musilac 14 Juillet 2017 - 087 ©David Favre