Connectez-vous S'inscrire

Festen création à Bonlieu Scène Nationale du 7 au 10 novembre 2017


Fêter, faire sa fête, festoyer, déguster et à déguster !


| Rédigé le Vendredi 10 Novembre 2017 |

L'orphée de Corot, une clé de Festen
L'orphée de Corot, une clé de Festen
Festen ?
Une création qui se recrée à chaque représentation.
Ce n’est pas seulement du théâtre, pas seulement du cinéma vivant, en direct car la somme des deux genres qui contribuent à la réalisation du spectacle est « supérieure à la somme des parties. »
Il faudrait inventer un nom pour désigner ce type de spectacle, d’œuvre qui évoque Picasso par la multiplicité des points de vue adoptés. Est-il d’ailleurs un point de vue que Cyril Teste et le collectif MxM n’aient pas envisagé ? Il serait impossible de les énumérer ; le plus évident est cette double présentation de la réalité jouée sur scène et projetée sur écran dans le même temps. Deux points de vue, deux regards, deux échelles de vision.

Le travail sur le temps, lui, évoque Héraclite. La société danoise et la famille que nous montre Festen n’en finissent plus de se baigner dans la même eau croupissante et de ressasser la même histoire sans surprise qui masque la réalité.

Et soudain, la révélation d’un secret relance le temps, l’Histoire et la vie.

On pense aussi aux Correspondances de Baudelaire et à la synesthésie, les parfums, les couleurs, les sons et le sens se répondent.
Proust est là aussi, bien sûr puisqu’il est question de temps ; mais aussi pour sa recette de l’œuvre d’art qu’il nous livre à travers la présentation du fameux bœuf  en gelée de Françoise, ce « Michel-Ange de notre cuisine » qui réussit son chef d’œuvre en gardant à chaque ingrédient son goût particulier et en liant l’ensemble grâce à cette gelée qui s’imprègne de chaque composant.

Le film comme substitut de la gelée alimentaire, il fallait y penser !

Barthes n’est pas loin non plus avec le millefeuille de sens qui composent et recomposent la réalité tue, dissimulée, manipulée, révélée, partagée, reconstituée…

L’association théâtre/cinéma vivant permet de confronter et d’associer le texte préétabli, le jeu de mise en scène, l’improvisation…la trame et la liberté, à l’image de la vie.
Deux phrases ont particulièrement retenu notre attention  « Distinguer l’imaginaire de la réalité » d’abord. Mais est-ce possible ? Souhaitable ? Dans quel but ?

Et surtout « Il faut savoir regarder soi-même. »

Regarder soi-même pour être artiste, philosophe, poète, pour être simplement soi, ce que finit par être chacun des personnages à la fin du spectacle et un peu aussi le public. C’est la multiplicité des points de vue, l’éclatement d’une fausse réalité figée jusque là qui donnent à chacun sa véritable place.

Aimé Jacquet avec l'un des acteurs après avoir parlé technique, esprit d'équipe et alchimie avec Cyril Teste
Aimé Jacquet avec l'un des acteurs après avoir parlé technique, esprit d'équipe et alchimie avec Cyril Teste
Festen constitue une révolution par sa narration, par la technique adoptée au service d’un regard nouveau, par sa relation à la réalité, à la notion d’emprise sociale, politique, au visible et à l’invisible, à la vie et à la mort.
A l’heure où l’on se demande s’il faut ou non célébrer mai 68, Cyril Teste et le collectif MxM nous proposent une révolution qui résonne parfaitement avec l’actualité à plusieurs niveaux et rejoint la mythologie quand nous entrons dans le tableau de Corot Orphée ramenant Eurydice des enfers, tableau rendu vivant par la magie de la technique qui donne sens à l’ensemble.

Alors ? Imaginaire ou réalité ?

Drôle comme depuis la Cène il peut se passer bien des choses à table !

Festen ? A voir absolument, à sentir, à déguster et à vivre !
 
Notez


Paul Rassat
Rédacteur et Reporter chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 13:37 Patrick Cohen & Albert Timsit !


        


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115

Revenir en Haut