Connectez-vous S'inscrire

Chrystelle Beurrier, au coeur de l'engagement associatif, de l'éducation et du sport


Chrystelle Beurrier est maire-adjoint d’Excenevex, Vice-Présidente du Conseil Départemental de Haute-Savoie à l’Education, à la Jeunesse et aux Sports. Elle nous raconte son parcours, ses envies, ses objectifs.


| Rédigé le Jeudi 14 Janvier 2016 |

Chrystelle Beurrier / Crédit photo: Avner Adda
Chrystelle Beurrier / Crédit photo: Avner Adda
Mme Beurrier, comment êtes-vous passée du statut d’assistante sociale à celui d’élue ? Quelle a été votre motivation ?
Assistante sociale, c’est le diplôme professionnel, mais il faut comprendre que c’est tout un parcours, quinze ans de vie professionnelle autour des problématiques de la famille, de l’enfance et de l’adolescence. J’ai aussi un parcours associatif très riche. J’ai travaillé dans des associations et je me suis beaucoup investie dans mon village. Pour moi, c’est notamment dans le tissu associatif, dans l’engagement, que l’on peut trouver de vraies réponses. Comme j’étais investie dans ces domaines, dans les actions citoyennes, dans l’éducation, c’est ce qui fait qu’à un moment on m’a sollicitée, d’abord pour entrer au conseil municipal de ma commune.

Les choses se sont passées dans ce sens-là ? On vous a sollicitée? Votre efficacité a été reconnue.
Oui, on a reconnu mes compétences, mon investissement dans l’action citoyenne, en tant que présidente d’association, en tant que membre actif de la vie communale. Quand je suis arrivée à Excenevex, l’association des parents d’élèves ne trouvait pas de dirigeant afin d’assurer sa continuité ; je me suis rapidement proposée pour la présidence. C’était, pour moi qui ai déjà créé ailleurs des associations, une sorte de continuité naturelle.

Maintenant que vous êtes élue au Conseil Départemental, votre champ d’action est démultiplié ? Vous sentez-vous utile dans un contexte plus complexe, à un échelon supérieur ?
On ne peut pas comparer et c’est aussi complémentaire. Il y a d’abord le poste d’adjointe à la commune. Une fois élue, deux postes d’adjoint au maire étaient réservés aux femmes, et j’ai eu envie de m’investir vraiment, plus encore que comme conseiller municipal. Ma candidature au Département est vraiment en lien avec mon expérience professionnelle, mes compétences dans le domaine social, mes connaissances de l’institution et toute la partie éducative. Je voulais mettre cette expérience au service du Département quand j’ai fait campagne. Mais le Conseil Départemental couvre des domaines d’action très variés qui donnent une véritable vision d’ensemble du territoire, une vision globale des choses dans un champ plus large, ce qui demande un investissement énorme en temps de travail, en compréhension des choses et en connaissance de son champ d’intervention. Je ne prétends d’ailleurs pas tout maîtriser pour l’instant. Actuellement, je me concentre plutôt sur la délégation qui m’a été confiée comme Vice Présidente à l’Education, à la Jeunesse et aux Sports. Je siège aussi à deux commissions, celle que je viens d’évoquer, mais qui est couplée à la Culture et au Patrimoine, et je siège à la commission Tourisme, parce que c’est un domaine qui m’intéresse, parce que j’habite au bord du lac Léman, parce que j’aime la montagne, l’endroit où je vis et qu’il y a un potentiel que j’ai envie de faire découvrir. Et puis je me consacre aussi à mon canton, évidemment.

Dans votre façon de parler, au-delà de l’expérience, de la volonté d’être utile, on sent plus qu’une implication personnelle, une véritable passion. Comment arrivez-vous à concilier votre vie personnelle, votre vie d’élue et votre vie de femme ?
Quand on a la passion, on l’a partout. La clé de tout ceci, pas seulement depuis que je suis élue, c’est l’équilibre. Avant d’être élue, j’avais aussi des enfants en bas âge, je rentrais tard le soir et il me fallait équilibrer les week-ends où je travaillais, ceux où je restais à la maison, les moments où je pouvais être auprès de mes enfants et les soirs où je ne pouvais pas être là. Ma vie d’élue aujourd’hui n’est pas si différente que la vie professionnelle que j’ai menée jusque-là. Tout est affaire d’équilibre, d’harmonie que nous recherchons tous. Au fond, ma situation n’est pas très différente de celle des gens qui travaillent en Suisse, ou de ceux qui se déplacent pour rejoindre leur lieu de travail dans le département ou ailleurs. Et c’est aussi une question d’harmonie avec le conjoint.

Votre discours est très modeste. C’est rassurant à une époque où on critique beaucoup les élus, leur façon d’agir. Vous venez du terrain, vous voulez servir. Vos propos donnent envie de s’impliquer dans la vie publique.
J’espère, parce qu’il y a urgence à réunir les citoyens avec les gens qui les représentent. Si je me consacre pleinement aujourd’hui à mes deux mandats d’élue, c’est pour défendre le plus loin possible ce que dit le peuple ; je me considère comme faisant partie de ce peuple. Je ne sors pas de l’ENA, j’ai une vraie vie, avec un vrai parcours qui m’a permis de progresser. Le statut d’élue me permet de mettre mon expérience et mes compétences au service du plus grand nombre, de ma commune, de notre territoire haut savoyard.

Des projets ?
Servir le mieux possible pendant la durée de mes mandats. Être la personne qui se trouve là où l’on a besoin d’elle. Et à l’échéance de ces mandats, je verrai, il y en aura peut-être d’autres.
 
 
Interview Nov. 2015 Mag#10
Notez


Damien Tiberio
L'actualité et l'agenda de vos sorties culturelles, nocturnes et sportives sur les Pays de Savoie... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

        


Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature

Recevoir la newsletter

Rechercher dans le site




L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      







Nos Reportages Photos Cuturel
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre
Espace 55 Burquier © Wooloomooloo
Inauguration La Cour de l'Abbaye 6 Avril 2017 © Damien Tiberio
Legendes du ski Francais © Wooloomooloo 115
DHBS - Morillon 2017 © Wooloomooloo
Glisse en coeur 2017 © Wooloomooloo 76
Carnaval venitien annecy 2017 ©Paul Rassat
38 Dragon Boat 2016 © Wooloomooloo
Digital x Outdoor Annecy 2016 © Gilles Reboisson
Sosh_Big_Air_2016_Finals-lifestyle-public
36- 5ème SUP Open Race du Lac d’Annecy 2016 - Copyright Wooloomooloo
1Quentin Mosimann - Excenevex Beach Party 2016 - Copyright Move On Mag
1maserati riva
Soirée IPAC Entreprise 18/05/16 ©wooloomooloo
9au bonheur des momes 2016
SG1L5066bbb

Revenir en Haut