Connectez-vous S'inscrire
Move-On Magazine / Actu, Agenda & Billetterie de vos Sorties! #BONPLAN

CLAUDIA TAGBO


"Je n’ai pas de domaine favori par contre j’ai un lieu favori : la table ! "


| Rédigé le Mardi 2 Décembre 2014 |

CLAUDIA TAGBO
Tu as commencé au théâtre, avec des textes et des rôles «classiques». Comment es-tu passée à l’humour ?
      L’élément déclencheur a été une rencontre. On m’a dit que j’avais l’énergie et le talent de pouvoir faire cela et je me suis lancée.

Tu fais du cinéma, de la télé, des one woman shows, des doublages, tu as été choriste, tu es réalisatrice et metteur en scène. Quel est ton domaine favori ? Qu’as-tu en tête pour le futur ?
      Je n’ai pas de domaine favori par contre j’ai un lieu favori : la table ! (Rires) J’adore manger, je peux rester 10 heures à table avec des amis à refaire le monde. J’étais à New-York récemment et mes amis ont trouvé ça étonnant et très “français” (Rires). Pour les projets futurs je ne me mets pas de pression, ma carrière est ma passion. Je la vis intensément et je n’aime rien planifier.

Tu sillonnes les routes depuis un moment avec ton spectacle. As-tu pris des vacances? Quelles seraient les vacances idéales ?
     Les transports en bus entre les shows et avec l’équipe, c’est comme des vacances vous savez ! Sinon partir avec mes frères, ma famille, mes amis, c’est tellement rare pour moi que ce serait les vacances idéales.

Tu es désormais reconnue du grand public, en profites-tu pour t’engager dans une action caritative ?
      J’ai toujours répondu positivement aux demandes d’associations caritatives, c’est important pour moi de donner un peu de temps pour les personnes qui en ont besoin. Je soutiens les associations ELA, mais aussi Solidays entre autres.

Que penses-tu des nouveaux médias par lesquels de jeunes humoristes sont découverts aujourd’hui ?
      Tout est bon pour se mettre en lumière et pour travailler. Le danger c’est ensuite, quand les artistes viennent sur scène pour se produire, ils se retrouvent dans l’obligation d’assurer ! Les artistes de stand up comme moi jouent sans filet, on ne peut pas faire de montages comme sur Youtube ou Vine. 

 
Dans la peau de quel artiste aimerais-tu passer une journée et pourquoi ?
      Je prendrais la place de Martin Luther King, et sans hésiter le jour de son discours. Je ferais passer exactement les mêmes messages que lui.


ATTENTION : l'événement du 14 Janvier à Annecy est annulé, voici le lien de de la représentation du 15 Janvier à Genève
   < PDF version Papier < PDF version Papier      
Notez




Jeremy REQUENA
Contributeur rédacteur chez Move-On Magazine En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 21:03 Jung, "Couleur de peau : miel" et "Babybox"

Mercredi 17 Octobre 2018 - 19:01 Les cinémas Nemours-Annecy fêtent leurs 40 ans !



Nouveau commentaire :

Interview | Portrait | Reportage | Festival | Concert | Exposition | Spectacle | Théâtre | Cinéma | Conférence | Littérature



Recevoir la newsletter

L'actualité par mots-clés




L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            



Ajouter mon événement à l'agenda gratuitement !





Nos Reportages Photos Cuturel
High Five Festival 2018- ©HHF
Tomorrowland Belgium 2018 ©julienduval
Les Médiévales d'Andilly 2018 ©Wooloomooloo
Sosh_Big_Air_2017__lifestyle_tanner_hall_071017_
Fête du Lac Annecy 2017 © Jean-Marc Favre
Pharaonic 2017 - Bob Sinclar - Big Ali ©Lempens
Jean Sulpice ©jean-Marc favre