Connectez-vous S'inscrire

À la rencontre du phénomène QUENTIN MOSIMANN


Ce jeudi 20 juillet 2016, on avait rendez-vous avec Quentin Mosimann, en représentation lors de l'XNV Beach Party à Excenevex en Haute-Savoie.


| Rédigé le Vendredi 29 Juillet 2016 |

Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Mis en condition pour l'interview, on arrive à la plage - la seule plage du lac Léman ceci dit - et en plus en France ! La chance ! Donc installé à la cool dans les banquettes de l'espace Vip quelques heures avant son show. La musique est déjà à fond autour de nous. Quentin, un mec super accessible qui n’arrêterait jamais de te communiquer sa passion pour son art, nous parle un peu de tout, de nouveaux morceaux, de nouveaux tubes aussi. 

Une interview en version longue qui nous le fait  connaître... et on peut vous dire qu'il ne s’arrêtera jamais !

Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin, tu viens d’arriver dans le top 100 chez DJ mag, qui est apparemment un peu discuté d'ailleurs sur les réseaux …
Qui est "décrié". Pendant les dix premières années, seuls les professionnels votaient et ça a été ouvert au public. Quand on dit que parfois ce classement est décrié, c'est parce qu’il arrive des fois des choses incroyables, que des DJ inconnus se retrouvent dans le top 100. Certains scores sont apparemment gonflés grâce au type de vote. Mais bon, je ne crache pas dans la soupe parce que c’est un honneur, tu vois, j’y suis pour la 4° année et je bosse pour y être encore. Les gens votent à fond. J’en suis fier. On est cinq français à se retrouver dans ce classement mondial. Ça m’a ouvert le continent asiatique il y a quelques années, ce qui fait que je tourne au Japon, en Chine, en Thaïlande…

Te retrouver dans le top 100, c’est vraiment important.
Oui, et c’est significatif. Les gens ne votent que par Facebook. Un vote par personne, c'est-à-dire qu'il y a une vraie démarche. C'est super impressionnant, moi je suis flatté.

Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Cette reconnaissance vient des concepts que tu proposes. Le show platine, tu l’as fait combien de fois jusqu'à présent ?
Une vingtaine de fois, surtout sur les festivals parce que c’est là que ça prend le plus de sens.
D’habitude on ne voit jamais le DJ en train de mixer, on est loin… Moi je suis parti du concept qu’il faut au contraire le montrer. Je ne l’ai pas vraiment inventé, Goldman le faisait sur scène, mais jamais un DJ avant moi. J’ai adapté l’idée et c’est mon équipe technique, une équipe belge complètement dingue, qui m’a permis de la réaliser.
Tu as les platines qui montent à plusieurs mètres et qui tombent sur le public et qui se retournent quand je scratche ou que je fais des trucs. Tu vois vraiment ce qui se passe. Ça c'est vraiment bien ! Ça n'avait jamais été fait encore par un Dj.

Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin, quel est ton public ? Qui est-il ?
Écoute, il a beaucoup évolué depuis la période Star Ac'. Oui, à cette époque, c'était surtout des filles ou des femmes... Aujourd’hui c'est drôle, je ne vois que des mecs... tu vois, tout à l'heure je me baladais, c'était que des mecs qui venaient me voir !

C’est un public qui cherche du son pointu ?
Non, je dirais plutôt populaire, des jeunes qui ont envie de faire la fête. L’effet télé est passé et maintenant ce sont des mecs qui veulent du son pour s’éclater. Je le répète, tout ça grâce au travail et à mon équipe, c’est comme ça que mon image a évolué. La communication est une science. Il faut s’entourer des bonnes personnes.

Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Tu viens de sortir un nouveau titre et tu te retrouves encore dans un Top, Beatport ?
Oui, c’est incroyable. J’ai sorti un nouveau titre qui s’appelle GOOF, ça signifie un peu l’imbécile, le maladroit quoi. J’ai fait ce titre parce que ça me faisait marrer et c’est quand tu ne te prends pas trop au sérieux que les statistiques et les scores fonctionnent. Là on est dans le top 100 des titres les plus joués dans le monde par les Dj, même sans citer David Guetta. En 3 semaines c'est fou ! 

J’ai vu que tu répondais à tes fans sur Facebook
Oui !! Oui je réponds sur la page, sur les commentaires sympas. Je suis toujours open pour parler avec les gens !

Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Tu parles beaucoup du mix, du chant mais je remarque que les gens apprécient le côté show.
Non, figure- toi que c'est l'inverse, c'est déjà par la prod que j'ai sorti des titres y a bien longtemps avec mon groupe Hot Vocation. C'était mon premier groupe, dans le sud de la France. On était 3, il y avait John Revox et Christian Sims, et puis on a fait un titre pour s'éclater. Il s'appelait Hot Vocation justement.  Ce titre a marché, on a fait une date à l'étranger, en Espagne, au Pacha d'Ibiza, dans la salle techno. Je mixais, je chantais et y a un touriste français qui est passé. Il  était en vacances et  s'occupait des castings de la Star Ac'. Il m’a dit  " Putain, on n’ a jamais vu un Dj qui chante. Il faut que tu  fasses la Star Ac’ ". Moi j'étais très réticent au début et puis finalement je me suis dit " Pourquoi pas ! ". J'ai fait la Star Ac', je l'ai gagnée, ça été très très vite... mais, moi mon truc c'est surtout la musique ! Le mix, plein de façons de partager avec les gens, et c'est magique à faire sur scène, c'est le bonheur.

Aujourd'hui, tu as toutes les cordes artistiques à ton arc, pour toi, qu'est-ce qu'il pourrait te manquer ?
Un tube !... Qu'est-ce que tu veux que je te dise d'autre, un tube ;-) 
Je me bats pour l'avoir, le challenge, il est là, parce que le plus gros challenge est de faire ce métier ces 20 prochaines années. Des titres club qui fonctionnent, j'en ai plein, j ai beaucoup de chance parce que les gens et les Dj me suivent ,mais un tube, c'est une autre histoire, c'est la radio, c'est un autre marché c'est différent.

Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Donc là tu as sorti un titre sur beatport que tu as lâché sur le feeling, sans trop calculer et ça marche ...
Oui et juste avant on a un featuring qui a été réalisé  sur un label allemand. Génial ! Top 100 ! Ça a très bien fonctionné et tout le monde l’a joué... Oui moi je suis là- dedans, avec le feeling, mais c'est quand même très électro, du coup j'essaie de bosser sur un truc un peu plus radio...

Tu es de passage sur cet événement, tu es de la région justement ?
Eh oui ! je suis de Bogève, à quelques kilomètres d'ici ,en Haute Savoie. C'est mon repère. Mais actuellement j'habite à Zurich et mes bureaux sont à Paris, avec mon équipe. Là je suis venu un jour à l'avance, je vais à l’appartement, à Bogève. Je suis venu voir tout le monde, mes anciens profs, le collège, je me suis retrouvé dans ma vieille cabane quand j'avais 12 ans... un vrai retour aux sources qui permet de bien garder les pieds sur terre, ça fait du bien de voir les amis surtout. Tu vois celui qui mixe là, je le connais, j'étais en classe avec lui... donc je peux te dire que ça fait vraiment du bien, ça remet les pieds sur terre tout de suite !

Tu as le temps de respirer même si tu ne reviens pas dans ta région ?
... Ben pas vraiment, mais je m’ennuie quand je n'ai rien à faire, je veux que ça trace. Ça fait huit ans que je ne me suis pas retourné . Tu parles de la Star Ac,' je n'ai pas vu un seul prime de la Star Ac'...

Et si tu sors un tube c'est certain tu ne t’arrêteras jamais ..
Non, je vais continuer, si je sors un tube je vais vouloir en sortir un deuxième, je suis comme ça, j'avance. Oui j'ai une boulimie d'accomplissement, sinon ça ne sert à rien. Mon moteur c'est les gens !

Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Être reconnu dans ton pays et voyager doit changer la perception de la réalité, qu'est-ce que cela t'apporte, et est-ce une source d'inspiration ?
Très bonne question... euh... il y a tellement à dire, c'est tellement enrichissant, c’est extrêmement enrichissant de voyager, de rencontrer, parce que les publics sont tout le temps différents. En Asie, par exemple, entre les Coréens et les Chinois, ça n'a rien à voir, comme entre les Japonais et les Chinois, ils sont de cultures très différentes et veulent des choses très différentes, très spécifiques. En Europe aussi, je ne jouerai pas la même chose ce soir à Excenevex que samedi en Italie par exemple. Les goûts et les couleurs diffèrent dans chaque pays et m’amènent  beaucoup de choses...

...Donc le succès change l'inspiration ?
Le succès... je ne sais pas ce que c’est. Et l'inspiration parfois elle est là, parfois elle n'est pas là... le fait de voyager changera  mon inspiration, et le succès me fout un peu les boules. Je ne sais pas comment je régirai fasse au succès. La Star Ac', pour moi, ce n'en était pas un, même si c'était une super expérience ! Si j'ai un tube, donc un succès, j'en voudrai obligatoirement un deuxième, puis un troisième... je ne lâche rien.

Si le temps d'une journée tu pouvais être dans la peau de quelqu'un ou quelque chose ce serait qui ou quoi ?
Je voudrais être dans ta peau à toi ! Pour savoir si je réponds bien aux questions. Si ce n'est pas trop border-line.
Non sérieusement, blague à part, je voudrais être dans la tête d'un homme amoureux, pour savoir ce que ça fait...

Une question ouverte à poser à une personne, un artiste, un message à faire passer ?
Oui, Eric Prydz, c'est quand qu'on se fait une colab' ?

Une dernière question, j'ai une de tes fans qui souhaiterait te couper les cheveux, accepterais- tu ?
Ho oui ! bien-sûr ! Avec plaisir ! On me dit souvent de les raccourcir, mais je n'ai pas envie de les couper.


quentinmosimann.com
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio
Quentin Mosimann ©Damien Tiberio



Reportage photos de l'événemement XNV Beach Party :


Notez


Damien Tiberio
L'actualité et l'agenda de vos sorties culturelles, nocturnes et sportives sur les Pays de Savoie... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Juillet 2017 - 23:07 Quand Jean-Louis Hourdin évoque Albert Cohen


        

Interview | Reportage TV

Recevoir la newsletter

Rechercher dans le site




L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            







Nos Reportages Photos Nocturnes
1Quentin Mosimann - Excenevex Beach Party 2016 - Copyright Move On Mag
2Quentin Mosimann - Excenevex Beach Party 2016 - Copyright Move On Mag
3Quentin Mosimann - Excenevex Beach Party 2016 - Copyright Move On Mag
10Quentin Mosimann - Excenevex Beach Party 2016 - Copyright Move On Mag
Pharaonic Festival - Vendredi 11 Mars 2016 - Chambéry
Pharaonic Festival - Vendredi 11 Mars 2016 - Chambéry
Pharaonic Festival - Vendredi 11 Mars 2016 - Chambéry
Pharaonic Festival - Vendredi 11 Mars 2016 - Chambéry
Inauguration Les Papeteries 2015 ©Lauriane3
Inauguration Les Papeteries 2015 ©Lauriane2
Inauguration Les Papeteries 2015 ©Lauriane1
Inauguration Les Papeteries 2015 ©Lauriane
BIG ALI
Dimitri Cortadelles
Photographes
White spirit -804
White spirit -781
White spirit -765

Revenir en Haut